Les travaux s’ouvrent ce vendredi 22 octobre 2021 dans le campus de l’Université Protestante d’Afrique Centrale à Yaoundé au Cameroun. Ce sera en présence de plusieurs hautes autorités. Ils se dérouleront également par visioconférence.
Yaoundé accueille la première édition de la UNESCO Youth ICT BoostCamp Afrique centrale 2021
- Advertisement -

Les travaux s’ouvrent ce vendredi 22 octobre 2021 dans le campus de l’Université Protestante d’Afrique Centrale à Yaoundé au Cameroun. Ce sera en présence de plusieurs hautes autorités. Ils se dérouleront également par visioconférence.

Cette rencontre d’expression, d’échanges et de valorisation du potentiel entrepreneurial des jeunes d’Afrique centrale dans le domaine des TIC est organisée par le bureau régional de l’UNESCO pour l’Afrique centrale en collaboration avec l’Association eSTEMate et son partenaire Barcamp Cameroon. Pendant deux jours, les participants surferont sur le thème «Jeunesse africaine et entreprenariat dans le monde digital».

Ci-dessous, la note conceptuelle et le programme des activités de l’évènement

Les jeunes représentent environ 77 % de la population en Afrique, ils sont considérés comme le moteur de la prospérité économique du continent dans les années à venir. Or la valorisation de ce potentiel de la jeunesse africaine à travers des emplois décents reste un énorme défi. Selon la Banque Africaine de Développement (BAD), 11 millions de jeunes africains frappent chaque année aux portent d’un marché de l’emploi qui ne selon les estimations ne peut créer que 3 millions de postes par an. Par ailleurs, même si l’Afrique est la partie du monde qui profite le moins des avancées de les TIC et de la numérisation, elle enregistre tout de même une progression très perceptible dans le domaine.

L’écosystème du mobile par exemple a contribué de façon directe à l’économie de la région à hauteur de 155 milliards de dollars en 2020 à travers la création d’emplois, le financement du secteur public via les recettes fiscales des consommateurs et des opérateurs. L’industrie du mobile d’Afrique subsaharienne dans le même temps largement contribué à relever le défi de maintenir les individus et les entreprises connectées pendant la pandémie du Covid-19 malgré le changement des habitudes de consommation de données. Le fort taux de pénétration de la technologie mobile en Afrique, l’adaptabilité des entreprises de ce secteur à la relation de confiance entre les consommateurs et ces dernières font de cette composante du secteur de l’industrie numérique. Les technologies émergentes et l’intelligence artificielle (IA) ont quant à elles contribué l’accélération des processus de réponse urgente à l’instar de la mise au point d’un vaccin. Elles ont également permis de prévoir quelles mesures de santé publique seraient les plus efficaces mais aussi, de tenir le public informé des évolutions scientifiques en la matière.

La stratégie de l’UNESCO en faveur de la jeunesse met un accent particulier sur l’autonomisation des jeunes femmes et les jeunes hommes, à travers des programmes qui encouragent le travail ensemble, l’innovation et les changements sociaux, ainsi que leur pleine participation au développement de leurs sociétés, à lutte contre la pauvreté et l’inégalité, et à tout ce qui est favorable à une culture de la paix. Dans le cadre de son plan stratégique 2020-2021 dans le secteur de l’information et de la communication, L’UNESCO s’est engagée à promouvoir l’accès universel à l’information grâce à des solutions ouvertes et inclusives et à une utilisation novatrice des TIC pour le développement durable. En Afrique centrale, l’UNESCO s’est engagée à encourager l’élargissement des initiatives menées au profit des jeunes et par les jeunes ainsi que les partenariats entre différentes parties prenantes pour valoriser les innovations locales issues des TIC et les possibilités de création d’entreprises pour et par les jeunes de la sous -région.

C’est dans cette optique que le bureau régional de l’UNESCO pour l’Afrique centrale s’est associé à l’Association eSTEMate et son partenaire Barcamp Cameroon pour organiser le premier #UNESCO Youth ICT BoostCamp for Central Africa qui est une rencontre d’expression, d’échanges et de valorisation du potentiel entrepreneurial des jeunes d’Afrique centrale dans le domaine des TIC.

Thème
La UNESCO Youth ICT BoostCamp Afrique centrale 2021 a pour thème : « Jeunesse africaine et entreprenariat dans le monde digital »« African Youth and entrepreneurship in digital world ».

Deux sessions principales sur la thématique hybride de l’Education “STEM & entrepreneurship education” et 5 sessions parallèles sur les thématiques :

  • Employment & Guidance Counselling (Emploi et conseils d’orientation).
  • Building SMEs or Start-up (Monter des PMEs ou des Start-Up).
  • Digitalizing your community (Rendre votre communauté digitale).
  • Coding session (Session de développement).
  • Free topics (Sujets libres).
Programme
Le #UNESCO Youth ICT BoostCamp Afrique centrale 2021 se tiendra les 22 et 23 octobre 2021
Les activités présentielles se dérouleront dans le campus de l’Université Protestante d’Afrique Centrale à Yaoundé au Cameroun et sur un utilitaire de visioconférence dédié.

Jour 1 : 22 Octobre 2021

  • Matinée : Cérémonie protocolaire tout-en-ligne à l’occasion de la journée internationale de l’accès universel à l’information.
  • Après-Midi : Cérémonie protocolaire en présentiel d’ouverture de l’atelier avec un panel de discussions suivi d’échange immédiat avec officiels et participants.

Jour 2 : 23 Octobre 2021

  • Matinée et Après-midi : Déroulement des sessions et de la foire-expo
  • Fin d’après-Midi : Cérémonie protocolaire de clôture

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here