Les étudiants intéressés postulent en ligne du 29 juillet au 30 septembre 2021
- Advertisement -

L’association des jeunes entrepreneurs camerounais lance la première édition de son programme visant à valoriser l’excellence académique.

Le Think Do Tank The Okwelians recherche les génies dans les universités camerounaises. Dans le cadre de la première édition de son nouveau programme dénommé ‘’The Okwelians 100 (The O’100)’’, l’association des jeunes entrepreneurs camerounais lance un appel à candidatures du 29 juillet au 30 septembre 2021. Pendant pratiquement deux mois, les étudiants des universités locales, intéressés, devront postuler en ligne. 100 candidatures seront retenues. Le classement final sera connu le 2 novembre 2021.

The O’100 se veut un classement annuel national dont l’ambition est de valoriser les étudiants du Cameroun qui se distinguent par leur excellence académique ainsi que leur engagement au sein de la société camerounaise. L’objectif étant d’identifier et positionner sur le marché du travail, les meilleurs qui répondront aux valeurs de l’association, en leur offrant une reconnaissance pour l’excellence de leur travail académique.

The O’100 compte accompagner les lauréats dans la définition et/ou la mise en route de leurs projets professionnels mais aussi dans la promotion de leur engagement au sein de la société camerounaise. «Redonner à l’excellence académique et au sens de l’intérêt commun toute leur place dans le parcours de réussite du jeune camerounais, telle est la vocation du programme O’100 que nous lançons aujourd’hui. L’université, au sens large, reste et demeure le creuset des leaders de demain », précise Jacques Jonathan Nyemb, président du Think Do Tank The Okwelians.

Critères de sélection

Les critères de sélection des meilleures candidatures sont connus. Chaque postulant doit «avoir un minimum de moyenne de 14/20 ; avoir le statut d’étudiant d’une université/école au moment de l’appel à candidatures ; être en fin de cursus (BTS, Licence, Master, Ingénieur ou tout diplôme équivalent) ; présenter une recommandation écrite d’une page maximum par un référent académique, professionnel ou associatif ; disposer des diplômes/attestations ou tout autre document justifiant de son excellence académique ; avoir un engagement actif dans la société ; avoir signé la déclaration sur l’honneur de l’exactitude des informations fournies ».

Un test de culture générale complètera le processus de sélection. Les lauréats bénéficieront d’un programme d’accompagnement complet incluant mentorat, stage et activités culturelles diverses, promet le comité d’organisation. Le programme est parrainé par Pierre de Gaétan Njikam, directeur général du Fonds Pierre Castel-Agir avec l’Afrique.

Simon Keng

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here