Quatre chefs de départements ministériels ont présenté les mesures de résilience du gouvernement au cours d’une conférence de presse hier mercredi 10 août 2022 à Yaoundé.
Vie chère au Cameroun: le gouvernement face à l’inflation galopante
- Advertisement -

Quatre chefs de départements ministériels ont présenté les mesures de résilience du gouvernement au cours d’une conférence de presse hier mercredi 10 août 2022 à Yaoundé.

Au cours de cette  conférence de presse conjointe, le ministre de la Communication et  ses collègues du Commerce, de l’Eau et de l’énergie et de l’Agriculture  ont présenté les mesures de résilience prises par le gouvernement sous l’impulsion du Président de la République. Lesquelles mesures vont permettre de mitiger les effets accablants de la pandémie du Covid-19 et la guerre russo- ukrainienne sur le quotidien des populations.

Au  premier chef de ces actions, il y a d’après le porte-parole du gouvernement, René Emmanuel Sadi, le collectif budgétaire pris  par le chef de l’État Paul Biya par ordonnance du 2 juin 2022 complétant certaines dispositions de la loi de finances 2022. «Ce collectif a porté de 120 à 480 milliards de FCFA le montant des  subventions de l’État au profit des produits pétroliers», a-t-il précisé.

René Emmanuel Sadi appelle à accélérer la production locale et l’industrialisation accrue de l’économie nationale. L’objectif du gouvernement étant de «consommer ce que nous produisons et produire ce que nous consommons». À cela s’ajoute la mise en place de la  nouvelle politique d’import substitution.

Comme mesure forte au ministère  de l’Agriculture, il y a l’augmentation de 30 % la production agricole afin d’éviter la crise de la sécurité alimentaire. Pour Gabriel Mbairobe, «les prêts de la Banque africaine de développement et de la Banque mondiale sont déjà des stratégies d’ingénierie pour une production massive dans différents secteurs parmi lesquels le maïs, le riz fluvial.»

Le ministre du Commerce pour sa part  a mis en avant les mesures fiscalo- douanières et administratives marquées par la publication de certains textes sur les biens et services devant permettre aux Camerounais de gérer la conjecture économique mondiale.

Ruffine Moguem

 

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here