Le ministre recommande cet outil de protection aux usagers de transport public pour lutter contre la propagation du coronavirus (Covid-19) au Cameroun.
Un jeune camerounais arborant son cache-nez
- Advertisement -
Le ministre recommande cet outil de protection aux usagers de transport public pour lutter contre la propagation du coronavirus (Covid-19) au Cameroun.

Le communiqué du ministre des Transports est clair : « Il est dorénavant exigé à tous les usagers de transport public (routier, aérien, ferroviaire, maritime et fluvial) d’arborer le cache-nez, avant l’accès à bord de tout mode de transport en commun.»

La nouvelle décision de Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe prendra effet à compter du mercredi 8 avril 2020. Elle entre dans le cadre de la mise en œuvre des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19) édictées par le président de la République et pilotées par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute.

Le Cameroun a enregistré 27 nouveaux cas de coronavirus ce jour. « J’ai le plaisir de vous annoncer que nous enregistrons également 43 cas guéris soit 11 à Laquintinie, 17 à HGY, 9 à Jamot et 6 à l’hôpital central », rapporte, ce mardi 7 avril, Dr Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique du Cameroun.

Didier Ndengue  
- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here