J'ai écrasé une larme en écoutant une jeune française sur les vaccins (covid-19) qu'on veut tester en Afrique.
Vaccination d'un bébé
- Advertisement -

J’ai écrasé une larme en écoutant une jeune française sur les vaccins (covid-19) qu’on veut tester en Afrique. Je l’ai écouté et je me suis dit qu’il n’y a pas que des monstres en occident. Il y en a qui ont véritablement la main sur le cœur. Ceux-là ne cessent de multiplier des directs sur les réseaux sociaux pour demander aux Africains de ne pas accepter les vaccins en gestation.

La jeune femme que j’ai suivie nous rappelle que l’Afrique a tout dans ses forêts pour éradiquer n’importe quelle maladie. Elle nous rappelle également que c’est en Afrique que ses frères Blancs viennent généralement se ravitailler pour se faire soigner. Ce qui m’a le plus choqué, c’est quand elle dit que les vaccins contre la covid-19 qui nous seront administrés si rien n’est fait pour chasser les équipes de vaccination, nous tueront à petit feu. « ILS NE VOUS TUERONT PAS A L’INSTANT. ÇA SERAIT TRÈS FLAGRANT », insiste-t-elle.

J’ai également regardé plusieurs autres vidéos où les Blancs soutiennent notre combat. Où ils demandent à ceux qui fabriquent les vaccins de les tester d’abord en Italie, en Espagne ou même en France. Ces pays en ont plus besoin que nous ici en Afrique, où les remèdes inondent les forêts. Il ne faut cependant pas se concentrer sur les vaccins et oublier d’autres formes d’empoisonnement des Africains.

Didier Ndengue
- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here