L’article 14.6 dit qu'aucune plainte ne peut être faite concernant des décisions arbitrales liées aux faits de jeu. Ces décisions sont finales et ne sont pas le sujet de possibilité d’appel. Cela vaut pour les décisions de la technologie de ligne de but ainsi que pour les décisions de la VAR.
Reprise du match retour Fennecs/Lions Indomptables : les dispositions qui pourraient éliminer la demande algérienne
- Advertisement -

L’article 46 du code disciplinaire dit que les contestations doivent être soumises avant les 24 heures qui suivent le match et que les protestations sur le comportement d’un arbitre seront dirigées vers une procédure disciplinaire à l’encontre de l’arbitre comme écrit dans l’article 9 de ce code disciplinaire.

L’article 14.5 du règlement de la Coupe du Monde 2022 dit que les contestations sur des incidents qui surviennent en cours de match doivent être faites par le capitaine auprès de l’arbitre avant que le jeu ne reprenne suivi d’un écrit dans les 2 heures après le match adressé au commissaire du match. Si ce n’est pas le cas, les plaintes seront rejetées.

L’article 14.6 dit qu’aucune plainte ne peut être faite concernant des décisions arbitrales liées aux faits de jeu. Ces décisions sont finales et ne sont pas le sujet de possibilité d’appel. Cela vaut pour les décisions de la technologie de ligne de but ainsi que pour les décisions de la VAR.

Par Pr Alphonse Amougou, enseignant à l’Université de Douala

 

 

 

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here