Le militant du parti au pouvoir au Cameroun, devient la nouvelle boussole politique des jeunes de la localité.
Farel Nken (à droite) installé par Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe, Président de la commission départementale de renouvellement des bureaux des organes de base. Photo: FN
- Advertisement -

Le militant du parti au pouvoir au Cameroun, devient la nouvelle boussole politique des jeunes de la localité.

Farel Nken a été installé dans ses nouvelles fonctions le mardi 28 septembre 2021 par  le ministre Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe, Président de la commission départementale de renouvellement des bureaux des organes de base, après une victoire remarquable le 23 septembre. Son bail à la section jeune du Moungo Nord-1 sera de 5 ans.

A travers cette élection, le jeune militant a une fois de plus prouvé sa force de frappe au sein de sa formation politique. Âgé de 28 ans, il incarne l’esprit de la circulaire de Paul Biya, président national du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) et par ailleurs chef de l’Etat. Laquelle indiquait succinctement, rappelle le journaliste Martin Paul Akono dans un article paru ce jeudi 7 octobre 2021, que l’objectif principal de cette opération, « est de constituer des équipes de responsables locaux (pour remplacer ceux entrés en service le 5 janvier 2016, Ndlr, si nécessaire) qui, pleinement conscients des engagements présents du Rdpc et de ses projections dans le futur, sauront lui imprimer l’élan qualitatif nécessaire à son fonctionnement optimal et à l’atteinte de ses objectifs dans les prochaines années ».

Mobilisation 

Résolument engagé au sein du Rdpc, Farel Nken multiplie des initiatives en faveur de son parti et de son champion. En 2018, année de l’élection présidentielle au Cameroun, il organise une grande conférence avec les jeunes des villes d’Edéa, Nkongsamba et Douala sous le thème «Paul Biya, le choix pour la stabilité, la paix, et l’emploi pour tous ». En 2015 plus tôt, il crée «l’Association jeunesse active pour l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035» pour promouvoir les actions de développement du président de la République. La plateforme compte près de 1500 membres au Cameroun et en Europe.

Sous la houlette de son association, il organise en janvier 2020 dans la ville de Buea, une grande causerie éducative à laquelle assisteront près de 600 jeunes. Le « jeune lion », comme on l’appelle affectueusement, va encourager les jeunes de cette région anglophone en proie au terrorisme, en âge de voter, d’aller faire leurs choix dans les urnes lors du double scrutin municipal et législatif de la même année. Élu Conseiller municipal à la mairie de Nkongsamba 1er lors de cette opération, Farel va mettre les bouchées doubles. En juin 2021, dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, il mettra à la disposition des élèves des cinq arrondissements du département du Moungo, 5000 masques lavables. A la tête d’un groupe de média, le jeune militant ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Simon Keng 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here