Avant-hier, c'était encore les changements climatiques avec ses conséquences mortelles.
La nature Photo: AquaPortail
- Advertisement -

Avant-hier, c’était encore les changements climatiques avec ses conséquences mortelles. Depuis hier (mardi), l’arrêt momentané des échanges via les plateformes sociales (Facebook, Watsap…) a démontré à quel niveau l’existence humaine est fugace, fébrile et vulnérable. L’homme est la matière première de la nano technologie et en bout de chaîne, elle libère le déchet-humain.

L’écologie, tout le monde en parle cependant l’écologisme, la doctrine tarde à prendre corps et chair. Or il faut y aller sinon homo technologis disparaîtra comme les dinosaures.

Telle est et sera notre démarcation politique. L’écologisme tout un projet de société.

Didier Yimkoua, environnementaliste  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here