«Seule une jeunesse éthique et innovante fera émerger les solutions créatives aux défis environnementaux du moment », explique Jacques Jonathan Nyemb, avocat d’affaires et président de The Okwelians. Crédit photo: The Okwelians
- Advertisement -

L’association de jeunes leaders camerounais contribue ainsi à la protection de l’environnement dans cette partie du pays en proie à la déforestation, l’exploitation minière sauvage et la paupérisation.

The Okwelians lutte contre la déforestation à Bertoua. L’association a choisi la région de l’Est Cameroun pour la première édition de son Bootcamp, à cause de son exploitation abusive par certains chercheurs d’or. Ses membres y séjournent du 12 au 16 avril 2021 dans le cadre du programme baptisé ‘’The Okwelians followship for young cameroonian leaders (OFYCL)’’, qui regroupe des jeunes leaders triés sur le volet.

Ces derniers prennent part au service communautaire qui consiste à sensibiliser les jeunes de la contrée aux enjeux de protection de l’environnement et l’impérieuse nécessité du reboisement.

«Seule une jeunesse éthique et innovante fera émerger les solutions créatives aux défis environnementaux du moment », explique Jacques Jonathan Nyemb, avocat d’affaires et président de The Okwelians. « La jeunesse camerounaise doit urgemment s’engager, aux côtés des pouvoirs publics, afin de rompre le désenclavement qui met cette région de l’Est en proie à la déforestation, l’exploitation minière sauvage et la paupérisation. Au vu de sa biodiversité et surtout de son potentiel agro-écologique ou encore éco-touristique, Bertoua, à l’horizon 2030, a tous les atouts pour s’imposer comme la Capitale Verte du Cameroun », poursuit-il.

Lire aussi : LEADERSHIP : L’ASSOCIATION THE OKWELIANS LANCE ”THE OKWELIANS FELLOWSHIP FOR YOUNG CAMEROONIAN LEADERS”

Joints par d’autres associations, les participants au programme font une marche de sensibilisation sur la gestion des déchets, avant de procéder au planting de 50 espèces forestières. Le service communautaire est ponctué par une remise de dons au Centre d’accueil des mineurs de Bertoua.

En novembre 2020, The Okwelians followship for young cameroonian leaders, ouvert aux jeunes de moins de 30 ans, avait permis à 2445 jeunes de manifester leur intérêt pour le programme. 90 candidatures complètes avaient été enregistrées.

Didier Ndengue  

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here