Le président français n’a pas tenu sa langue pendant sa longue conversation avec l’activiste camerounais, Calibri Calibro. C’était au salon de l’Agriculture à Paris.
Emmanuel Macron, président de la République française
- Advertisement -

Le président français n’a pas tenu sa langue pendant sa longue conversation avec l’activiste camerounais, Calibri Calibro. C’était au salon de l’Agriculture à Paris.
Celui qu’on présente comme le fondateur de la Brigade Anti-sardinards (BAS), a fait savoir au chef de l’État français qu’il y a un « génocide » en cours au Cameroun avec plus de « 22 morts » à Ngarbuh. Une déclaration balayée d’un revers de main par la présidence de la République du Cameroun.

Mais Emmanuel Macron n’a pas attendu la réaction de son homologue camerounais, Paul Biya, avant de tenir des propos surprenants: « Je sais, je sais ça. Vous savez, poursuit le locataire de l’Élysée, mon engagement sur ce sujet. J’ai mis la pression sur Paul Biya pour que, d’abord, il traite le sujet de la zone anglophone et ses opposants. Je vais appeler la semaine prochaine le président Biya et on mettra un maximum de pression pour que cette situation cesse.»

Un peu plus loin, Emmanuel Macron fait une déclaration encore plus surprenante qui n’a malheureusement pas attiré l’attention de plusieurs internautes et téléspectateurs. « Je suis totalement au courant et totalement IMPLIQUÉ sur les violences qui se passent au Cameroun et qui sont intolérables», avoue-t-il.

Comment comprendre la phrase suivante: « je suis totalement impliqué sur les violences qui se passent au Cameroun ? »

Merci pour vos contributions et bon dimanche !

LPA
- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here