Éducation : Ucac-Icam souffle sa 20ème bougie
Les festivités qui ont débuté le 2 juin à Douala se poursuivent jusqu'au 11 juin 2022 à Pointe noire.
- Advertisement -

Les festivités qui ont débuté le 2 juin à Douala se poursuivent jusqu’au 11 juin 2022 à Pointe Noire.

Des années ont passé, le projet a mûri et s’est développé. L’institut Ucac – Icam, Université catholique d’Afrique centrale/Institut catholique d’arts et métiers (groupe d’écoles d’ingénieurs français (3000 étudiants, 650 ingénieurs diplômés par an), célèbre en cette année 2022 ses 20 ans d’existence parallèlement à Douala au Cameroun et à Pointe Noire au Congo. Ce moment solennel est l’occasion de revisiter le chemin parcouru et célébrer les innovations apportées au paysage de l’enseignement supérieur en Afrique centrale. Des conférences débats, des témoignages et une séance fablab makers meublent les festivités.

L’institut Ucac- Icam aujourd’hui nourrit des grandes ambitions pour ses campus. «Des défis nouveaux nous attendent, notamment une plus grande ouverture internationale sans complexe. La  reconnaissance via des  labels internationaux de tous nos parcours de formation et plus de  mixité sociale», renseigne le top management.

C’est en 2002 que l’institut Ucam- Icam voit le jour. Une volonté de l’association des conférences épiscopales de la région Afrique centrale. Objectif : former des techniciens et des ingénieurs professionnellement compétents et humainement responsables en Afrique.

Ruffine Moguem

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here