Les hommes de Dieu prient sur le top management de Finexs Voyages. Credit photo: La Plume de l'Aigle
- Advertisement -

Un office religieux à caractère œcuménique a eu lieu ce jeudi 30 juillet 2020, dans les locaux de l’agence Finexs Voyages à Douala. C’était en présence d’Edmond Felix Etoundi, président directeur général de la compagnie de transport interurbain et de ses collaborateurs. Une occasion pour les leaders spirituels, réunis autour d’une même table, d’exorciser les vieux démons qui hantent cette structure jeune d’une dizaine d’années. La cérémonie religieuse se déroule 8 jours après l’assassinat dans ce même lieu, du maréchal de Logis Armel Lipembé pour non-paiement des frais des toilettes. Un meurtre condamné à l’unanimité par les Camerounais. Quelques minutes après la séance de prières, le patron de l’agence a fait la déclaration ci-dessous que La Plume de l’Aigle a décryptée pour vous.

Déclaration d’Edmond Felix Etoundi, Pdg de Finexs Voyages

Merci à tout le monde. Merci à vous les journalistes qui avaient bravé la pluie pour assister à cette cérémonie œcuménique qui est l’un des points dans notre semaine de deuil que nous portons depuis samedi dernier.

Je ne souhaiterai pas revenir sur cet évènement tragique et douloureux que vous tous vous connaissez. Les images à elles-mêmes sont tellement atroces que je ne souhaiterai pas y revenir. Donc pour vous dire que ce geste nous interpelle sur les valeurs de courtoisie, de civisme, de discipline et de compréhension, sans lesquelles on aboutit toujours au drame qui est arrivé. Porter une latte et assommer votre semblable jusqu’à ce que mort s’en suive, qui de surcroit est un soldat, dont le travail va jusqu’au sacrifice suprême, cela relève de l’assassinat. Et c’est condamnable. Nous allons vraiment nous inspirer de cet évènement douloureux pour comprendre et corriger tous les manquements qui sont encore latents dans notre structure.

A cet effet vraiment, nous compatissons à l’évènement, c’est ainsi que nous avons adressé les condoléances à la famille nucléaire, à la gendarmerie, à toutes les forces de défense et de sécurité.

Nous continuons à être aux côtés de l’exécutif pour qu’il nous accompagne jusqu’à l’enterrement final de Armel Le Marechal. C’est très douloureux d’en parler. Les manquements, je vous l’ai dit, sont encore latents. Finexs est à l’approche de sa majorité. Il y a encore une jeunesse dans sa manière d’agir. C’est pourquoi nous allons revoir toute la moralité interne de la société, en passant du plus petit employé au top management pour que le client se sente roi quand il est ici.

Le déferlement dans les réseaux sociaux est l’expression, non seulement de la condamnation de l’acte, mais aussi de la connaissance de notre structure dont la jeunesse est encore une source de pardon, de tolérance. J’aimerai vous inviter à comprendre qu’il y a encore du chemin à faire et nous vous invitons tous à saisir toutes nos sources de communication, les téléphones et les hôtesses nos sont là. Moi-même je suis très proche de tous, pour que toutes les informations, tous les caprices et toutes les frustrations que vous vivez, soient remontés pour que les décisions soient prises au plus vite afin d’éviter un prochain drame. En tout cas nous sommes dans une logique : plus jamais ça à Finexs Voyages.

 

 

 

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here