Une délégation du groupe SABC aux côtés de la famille de la victime
- Advertisement -

La jeune élève de 15 ans accidentellement écrasée par un flan des murs du Centre de distribution de la Société brassicole a été inhumée samedi dernier.

La tristesse était à son comble ce samedi 15 mai 2021 à Akomessing, petite localité de la région du centre. Pierrette Miguelle Meka Bami a été portée en terre en présence d’un parterre de membres de sa famille biologique et aussi une délégation de la Société anonyme des Brasseries du Cameroun, SABC conduite par Dieudonné Ondoko, directeur régional SABC Centre au nom du Directeur Général Emmanuel De Tailly. A la famille Bami Bami si éprouvée, la SABC a adressé son «profond regret» et «sa compassion».

« Les grandes douleurs sont souvent muettes et notre douleur est immense, profonde, et nos larmes sont intérieures tant la souffrance de notre groupe est réelle alors que nous avons fait de l’amélioration des conditions de vie et de la recherche du bonheur des populations notre principale mission et la sécurité des personnes notre priorité », regrette Dieudonné Ondoko.

En fait, la jeune Pierrette Miguelle avait été écrasée par un flan du Centre de distribution de la SABC à Ebolawa le 5 mai 2021 aux 7 heures. Alors qu’elle se rendait à l’école, l’élève de 2e année au lycée technique a été prise au piège par une partie du mur qui s’est écroulée sur elle.

Mise au courant, la direction générale du groupe SABC a adressé une lettre de condoléances à la famille de la victime, avant de mobiliser la direction sécurité pour analyser les circonstances de cet accident tragique. Elle a ensuite assisté les parents de Pierrette Miguelle dans les préparatifs de ses funérailles.

Le groupe SABC promet de rendre hommage à Pierrette Miguelle dans ses actions citoyennes au sein de son école à Ebolowa dans le cadre de son programme de bourses scolaires. Afin qu’un pareil drame ne se reproduise plus jamais, le top management dit avoir lancé une vaste campagne d’audit de ses installations.

D.N.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here