https://www.youtube.com/watch?v=-4bhrHMvSLU
Henry Diabaté Manden. Crédit photo: Facebook
- Advertisement -

L’extrait d’une intervention du journaliste camerounais sur les antennes de la chaîne de télévision panafricaine Afrique Média en rapport avec le traitement de l’information sur «l’opération militaire russe» en Ukraine par les médias occidentaux, est largement apprécié sur Twitter.

Ses propos rappellent les principes de la Charte de Munich, considérée comme le livre de chevet de tout journaliste professionnel. Henry Diabaté Manden les véhicule avec maestria ce dimanche 13 mars 2022 dans  l’émission ‘’Le Débat Panafricain’’, présentée sur la chaîne de télévision Afrique Média par Hubert Etoundi.

Le thème de ce jour portait sur le «Conflit en Ukraine : comment le leadership de Vladimir Poutine fait paniquer l’Occident ». Une partie du débat est consacrée au traitement, par les médias occidentaux, d’un appel à l’assassinat de Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie, lancé le jeudi 3 mars par le sénateur républicain américain Lindsey Graham.

A ce sujet, Henry Diabaté Manden déclare qu’il est important d’avoir « des médias qui soient capables de dire la vérité, d’éduquer les masses, de dire aux gens la vérité sur ce qui se passe en présentant les enjeux ». Le consultant d’Afrique Média précise également que les médias doivent présenter les faits, les enjeux et laisser le soin aux populations de faire leur propre analyse.

«Elles font leur choix. Logiquement, le média n’influence pas ce que le peuple pense. Le média pose la situation sur la table et le peuple se fait une raison. Or il se trouve qu’en Occident, eux ils ne font plus du journalisme. Ils vous disent carrément ce que vous devez faire. Vous retrouvez sur un média où on écrit : ‘’Poutine doit mourir’’. Ça c’est incroyable, c’est un appel au meurtre délibéré», pense Henry Diabaté.

Le journaliste remet en question l’humanité en Occident : « S’il y avait encore de l’humanité en Occident, rapidement dès que vous sortez de là, les gendarmes vous interpellent, on vous amène au tribunal rapidement. Ce journaliste (David Pujadas, NdlR) je l’aime bien, mais lorsqu’il accepte qu’on écrive sur son plateau ‘’Poutine doit mourir’’, à votre avis, que penser d’un tel individu ? Vous comprenez que ce n’est plus du journalisme ».

Twitter en ébullition

La déclaration d’Henry Diabaté Manden sur l’appel à l’assassinat de Vladimir Poutine n’a pas laissé certains internautes européens indifférents. Cet extrait de son intervention a été diffusé mercredi 16 mars 2022 sur le compte Twitter d’Anaïs Tea, qui l’a accompagné de ce petit commentaire: «A tous les petits sous fifres à la solde des médias, ce monsieur va vous donner une petite leçon sur ce qu’est votre métier à la base. Prenez-en de la graine».

Depuis hier, le nombre de personnes qui regardent la vidéo grimpe. Elle a déjà enregistré près de 40 mille vues, 1300 retweets, citée dans plus de 130 Tweets….  Les commentaires pleuvent. Selon Philippe, l’invité sur le même plateau, «nous parle ni plus ni moins du respect de la Charte de Munich. Il dit clairement que face aux infos claires et non « orientées », c’est au peuple de mettre en balance ses propres convictions. Cela démontre à quel point les médias-mensonges nous dictent ce que nous devons penser ». Rabiller Alain de s’exclamer : «Ah comme cela fait du bien d’entendre de tels propos! Nombre de journalistes ne ratent jamais une occasion de faire transparaître sous un vernis de bien-pensance leur véritable visage: violent, veule et manichéen. Avec un petit côté “je suis partout” bien inquiétant pour certains».

Regardez l’intégralité de “Débat Panafricain” du dimanche 13 mars 2022 

L’Occident est dirigé par la cupidité et le matérialisme, affirme un autre internaute, qui poursuit : «Il a perdu le côté humain, métaphysique, spirituel, depuis des décennies ».

Plus bas, Cath dit ne pas être «sûre que David Pujadas ait dit cela, mais plutôt qu’il s’interrogeait sur de tels propos. A voir. Par contre, sur le fond, ce monsieur (Henry Diabaté) n’a pas tort. Les débats sur certaines chaînes africaines sont de haute tenue tant en qualité de l’expression que du raisonnement».

Les internautes européens sont visiblement sous le charme de Diabaté Manden. Un peu comme Bigood qui ‘’adore’’ son raisonnement : «Oui nos journalistes de nos médias mainstream de l’Occident ont donné leurs âmes à la propagande, vendu leurs dignités en mentant ; ils ont aliénés leurs libertés pour la corruption n’en doutons pas ! »

«Le journalisme a disparu en occident, on est dans le media bullshit présenté par les gorges profondes à la solde des voyous en costard. On est dans un système gangréné par des prédateurs complexés par leur adolescence ratée socialement. Ils prennent leur revanche sur la société », réagit un autre internaute. Myriam Mattom quant à elle, est convaincue que le journaliste camerounais est «la voix de l’intelligence… il n’y a pas d’humanité en Europe». «Les médias peuvent-ils parler de meurtres ou s’en faire les échos ? Aujourd’hui c’est l’Afrique qui donne des leçons à l’Occident», conclut un internaute sous le Tweet d’Anaïs Tea.

 Didier Ndengue

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here