A l’initiative d’une vingtaine de jeunes volontaires bénévoles, une édition spéciale de « la Non-conférence »  se tiendra exclusivement sur Internet le 27 avril 2020. Elle sera précédée d’un Hackathon du 24 au 26 avril 2020.
Tous connectés pour penser le Cameroun digital après le coronavirus.
- Advertisement -
A l’initiative d’une vingtaine de jeunes volontaires bénévoles, une édition spéciale de « la Non-conférence »  se tiendra exclusivement sur Internet le 27 avril 2020. Elle sera précédée d’un Hackathon du 24 au 26 avril 2020.

Les internautes camerounais, depuis leurs zones de confinement, ont rendez-vous avec le futur dans une dizaine de jours. Ce sera à travers un Barcamp spécial covid-19 qui se déroulera exclusivement en ligne le 27 avril 2020 sur le thème « Digitalizing Cameroon after Covid-19». L’initiative portée par une vingtaine de volontaires bénévoles, permettra aux participants de « proposer des idées, solutions et outils concrets dont l’Etat du Cameroun pourrait se servir pour la gestion de la crise née du covid-19», ambitionne le comité d’organisation.

Les meilleures idées qui naitront de cette plateforme permettront de « penser le Cameroun digital pendant et après la covid-19 ».  La plateforme de partage d’expériences et idées soutenue par le Ministère des Postes et Télécommunications (MINPOSTEL) et l’Association des Blogueurs du Cameroun (ABC), sera une occasion idoine pour les Camerounais, jeunes et utilisateurs d’Internet, de contribuer au développement de leur pays à travers des idées novatrices émises derrière leurs tablettes, smartphones ou laptop.

Solutions innovantes et pratiques

Le Barcamp Cameroon 2020 sera précédé d’un Hackathon du 24 au 26 avril 2020, sur le thème « Hack the Covid-19 Crisis for Cameroon ». Le comité d’organisation a tout prévu pour la réussite de ces deux événements. Notamment un site Internet pour améliorer les solutions et supports numériques développés pour résoudre la crise en cours. Quelques exemples de projets enregistrés : le diagnostic des échographies de poumons, une plateforme de redistribution du matériel de protection, un site de soutien en live pour les élèves de maternelle et de primaire, etc.

« Ce grand hackathon, 100 % en ligne, une première en Afrique centrale, a pour objectif d’aider les personnes impactées directement ou indirectement par le Covid-19 au Cameroun », explique Jean-Francis Ahanda, membre du comité d’organisation de ces deux évènements. « On attend des solutions pleine d’innovation et adaptées à notre contexte tout en étant prêtes pour un déploiement à grande échelle. Au vu du profil des inscrits à ce jour, le jury va avoir du travail pour départager tout le monde, mais au-delà du concours classique, cet événement est surtout pour montrer que le talent local est capable de se mobiliser et produire en un temps très court, on doit donc lui faire confiance et l’accompagner », ajoute Jean-Francis Ahanda. Il invite les développeurs web, les blogueurs, les chefs d’entreprises, les acteurs technologiques, les instituts de recherche, à se mobiliser virtuellement pour trouver des solutions innovantes pendant et après la crise sanitaire mondiale.

Rappelons que la toute première édition du Barcamp Cameroon s’est tenue en novembre 2009 à Douala. Pour participer à l’édition spéciale COVID-19, les internautes camerounais peuvent s’inscrire sur www.barcamp.cm et http://cameroonhackathoncrise.space

Didier Ndengue

Frank William Batchou, chargé de la Communication de l’Association des Blogueurs du Cameroun, partenaire du Barcamp Cameroon 2020

«Développer des idées futuristes en un laps de temps »
A l’initiative d’une vingtaine de jeunes volontaires bénévoles, une édition spéciale de « la Non-conférence » se tiendra exclusivement sur Internet le 27 avril 2020. Elle sera précédée d’un Hackathon du 24 au 26 avril 2020.
Frank William Batchou, Blogueur, chargé de la Communication de l’Association des Blogueurs du Cameroun (ABC)

La motivation de soutenir le Barcamp est d’intérêt national. Nous traversons une période délicate dans le monde en général et dans notre pays en particulier. Et il est évident que toute initiative apolitique qui peut concourir à trouver des solutions pour stopper cette pandémie dans notre pays doit être accompagnée, surtout quand elle touche le secteur du digital dans lequel évoluent les blogueurs en général et ceux de l’ABC en particulier. Le Barcamp se positionne comme tel. C’est un événement digital et qui met en orbite des acteurs du digital pour trouver des solutions afin de relever le Cameroun pendant et après cette crise, d’où la thématique choisie ” Digitalizing Cameroon after COVID-19 “. L’autre aspect qui nous a permis de d’accompagner cet événement est la partie Hackathon qui est une compétition pour développer des idées futuristes en un laps de temps (2 jours). Nous invitons donc les membres de l’association à participer parce qu’elle est super importante. En plus, tout cela se déroule en ligne donc pas besoin de craindre un risque de contamination (rires).  Pour finir, le Barcamp est porté par des jeunes volontaires et reconnus pour leur dynamisme. Le Barcamp existe depuis 2009. Donc, normal qu’on se greffe et accompagne l’initiative.

Propos recueillis par D.N.

 

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here