René Emmanuel Sadi, Ministre de la Communication du Cameroun
- Advertisement -

Quatre soldats et un civil (Liwusi Rebecca Jeme, déléguée départementale de la Communication dans la Momo) ont péri dans une nouvelle attaque terroriste dans la nuit du 5 au 6 janvier 2021, non loin de la ville de Mbengwi dans la région du Nord-ouest Cameroun.

Le porte-parole du gouvernement camerounais, René Emmanuel Sadi rapporte que les victimes revenaient d’une cérémonie d’installation des nouveaux sous-préfets des arrondissements de Njikwa et Andeck récemment nommés par le président de la République.

Elles sont tombées « dans une embuscade tendue par les bandes armées sécessionnistes au moyen d’engins explosifs improvisés constitués de grosses bonbonnes à gaz de forte puissance ». Trois autres personnes ont été blessées au cours de cet attentat condamné « sans réserve » par le gouvernement de la République.

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here