Crypto-monnaie en Centrafrique : Pr Faustin-Archange Touadera lance l’initiative «Sango»
Crypto-monnaie en Centrafrique : Pr Faustin-Archange Touadera lance l’initiative «Sango»
- Advertisement -

Le projet présente la nouvelle vision économique de la République centrafricaine.

31 jours après l’adoption du bitcoin comme monnaie officielle aux côtés du franc CFA, la République centrafricaine passe à la vitesse supérieure. Malgré l’opposition des institutions financières internationales et régionales, qui privilégient le système monétaire en vigueur dans la sous-région Afrique centrale depuis 1945, le gouvernement centrafricain matérialise son nouveau mode de gouvernance économique basé sur les crypto-monnaies.

Dans un communiqué de presse datant du 23 mai 2022, le ministre d’Etat, Directeur de cabinet à la présidence de la République, Obed Namsio apprend que Faustin-Archange Touadera lancera le projet «Sango- The first crypto initiative».

Lire aussi : Adoption du Bitcoin comme monnaie officielle en RCA : une décision courageuse saluée par le président Touadera

Ce projet national, précise le ministre, est destiné « à poser un jalon visionnaire sur la carte du monde et créer une opportunité fantastique pour tous ceux qui croient au crypto-investissement

Selon les autorités centrafricaines, le projet Sango va au-delà de la politique et de l’administration. «C’est un nouveau mode de gouvernance économique et un vecteur pour les investissements numériques alternatifs stratégiques, présentant un risque minimal, une grande fluidité et adaptabilité, spécifiques à la nouvelle ère numérique dans laquelle le monde se trouve aujourd’hui», précise le proche collaborateur du chef de l’Etat.

Lire aussi: Adoption du Bitcoin : la Centrafrique sur les traces du Salvador, Brésil, USA, Inde…

Dans une récente sortie, le président de la République avait déclaré que l’économie formelle n’était plus une option pour son pays. «Une bureaucratie impénétrable nous maintient bloqués dans des systèmes qui ne nous donnent pas la possibilité d’être performants. La solution était de repenser notre philosophie économique. C’est ce que nous avons fait et la voie qui s’ouvre devant nous s’annonce comme un grand succès pour les citoyens de la République centrafricaine, pour les générations futures, pour nous assurer un avenir prospère et sûr. Nous allons franchir une nouvelle étape avec le lancement du projet Sango, l’initiative la plus ambitieuse, innovante et surprenante, destinée à transformer notre pays et à ouvrir une nouvelle voie vers un avenir radieux, présentant un potentiel énorme pour de nombreuses personnes», avait-il affirmé, après avoir promulgué la loi sur les crypto-monnaies en Centrafrique.

D.N.     

 

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here