Les habitants de ce village vivront la CAN grâce à un bienfaiteur, Oscar Eonè Eonè qui a acquis du matériel de projection et d’électrification pour permettre aux villageois de regarder la compétition.
Les habitants de ce village vivront la CAN grâce à un bienfaiteur, Oscar Eonè Eonè qui a acquis du matériel de projection et d’électrification pour permettre aux villageois de regarder la compétition.
- Advertisement -

Les habitants de ce village vivront la CAN grâce à un bienfaiteur, Oscar Eonè Eonè qui a acquis du matériel de projection et d’électrification pour permettre aux villageois de regarder la compétition.

Même dans les contrées reculées du pays, on entend « sucer » la CAN Total Energies 2021 qui se dispute dans notre pays. Située à plus d’une quarantaine de kilomètres de la métropole économique, sur la nationale n°3, le village Sikoum centre n’est pas électrifié. Ce n’est pas pour autant que ses habitants ne regarderont pas la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations qu’organise le Cameroun. Panneau solaire et groupe électrogène ont été mobilisés pour les besoins de la cause. Un matériel acquis par Oscar Eonè Eonè, propriétaire d’une plantation dans ce village,  afin de permettre aux villageois de vibrer au rythme de la CAN. Ainsi, ils ne manqueront rien de cette grand’messe du football continental

Réunis au village de la CAN, créé par le bienfaiteur, les habitants de Sikoum, comme partout au Cameroun et en Afrique, ont assisté à la victoire des Lions Indomptables du Cameroun, (2-1) sur les Etalons du Burkina Faso en ouverture de la compétition dimanche 9 janvier 2022. Lorsqu’à la 40ème minute, Vincent Aboubakar, inscrit, sur pénalty le but de l’égalisation et quelques minutes plus tard, le deuxième but de la victoire, une clameur traverse le village. Les uns et les autres poussent des  cris de joie, accompagnés des accolades. Grâce à cette initiative du bienfaiteur, les habitants de ce village vivront les émotions tout au long de la compétition qui s’achève le 6 février 2022.

Ainsi, après leurs occupations champêtres et pastorales, ils prendront la direction du village de la CAN pour se connecter à la grande fête du football africain qui se dispute dans nos murs. Ce geste de cœur  n’a pas échappé aux bénéficiaires. « Je suis très content de ce village de la CAN qui a été installé ici. Comme tous les camerounais et partout en Afrique, nous aussi, nous allons regarder cette CAN qui se joue chez nous. Cette initiative vient ainsi illuminer notre village. Je salue ainsi cette initiative et son initiateur », a salué Sa majesté Mayo Bikoï, chef de bloc du village Sikoun centre. Aussi, a-t-il béni ce matériel acquis pour la circonstance.

BB

 

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here