Les membres du bureau régional de l'Upf-Littoral installés
- Advertisement -

Les membres du bureau régional de l’Union de la presse francophone ont pris fonction hier vendredi 3 septembre 2021 en présence des autorités administratives de la capitale économique camerounaise. 

Les (anciens) nouveaux visages sont connus. Dipita Tongo, Hervé Endong, Michelle Nkondo Bell, Alkali, et Simon Ndounga, sont les membres du bureau point focal Upf Littoral, installé le vendredi 3 septembre 2021 à Douala. Ils occupent respectivement les postes de point focal, secrétaire général, trésorière, commissaire aux comptes et conseiller. La présidente de l’Upf Cameroun ne manque pas d’exprimer sa satisfaction, non sans citer les missions qu’ils doivent remplir. “Le bureau régional à la mission de poursuivre sur le terrain à Douala et dans le Littoral ces principes fondamentaux qui sont d’encadrer,  d’accompagner et d’élargir l’assiette de nos membres dans la ville de Douala qui est un vrai laboratoire d’innovation de média au Cameroun”, prescrit Évelyne Owona Essomba, présidente nationale de l’Upf.

Le second mandat du point focal fait chaud au cœur. La présidente ne manque pas de faire un témoignage. “M. Tongo a toute ma confiance. Il fait montre de sa capacité à la fois de mobilisation et de confraternité. Partout où nous sommes allés, il nous a précédés et a semé là-bas son espace convivial de partage, d’échange. Avec lui je suis sûre que l’un des piliers de mandat celui de renforcer la confraternité et d’élaborer les clivages inutiles entre les presses va avoir un échos favorable ici à Douala”. Ainsi le point focal aura des missions à remplir pour le bon avancement de l’association. Notamment “le renforcement, la solidarité fraternelle, l’élargissement de la famille Upf, la formation”, rappelle Dipita Tongo.

Pour leur première sortie, “nous allons relancé les adhésions des membres. À l’Upf, les membres sont davantage coptés parce qu’on essaye de regarder le profil des journalistes qui font partir de la famille Upf. Donc ce bureau va se réunir pour la première session de cette étape et ensuite nous allons continuer. Nous allons améliorer l’environnement de la presse par la formation des journalistes, nous pensons que ce n’est qu’à ce niveau qu’on pourrait remonter le déficit”, ambitionne Dipita Tongo.

L’Upf a pour mission de construire une presse crédible. L’organisation internationale créée en 1950 en France, est présente dans 176 pays.

S.K.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here