Dans un décret signé le 22 juin 2020, le chef de l’Etat camerounais autorise à son ministre de l’Economie à signer un accord de prêt avec la Banque africaine de développement.
Paul Biya autorise un décaissement de 106 milliards de francs CFA
- Advertisement -

Dans un décret signé le 22 juin 2020, le chef de l’Etat camerounais autorise à son ministre de l’Economie à signer un accord de prêt avec la Banque africaine de développement.

La reconstruction des régions anglophones du Cameroun est en cours, après plus de trois ans de crise nourrie par des séparatistes armés. Pour un retour à la normale dans le Nord-ouest et le Sud-ouest, Paul Biya, depuis le Palais de l’Unité, pilote les chantiers. C’est dans cette mouvance qu’il a signé, le 22 juin 2020, un décret autorisant le ministre de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey, à signer avec la Banque africaine de développement (BAD), un accord de prêt d’un montant de 161, 60 millions d’euros, soit environ 106 milliards de francs CFA.

Le chef de l’Etat précise que cette enveloppe est destinée au financement partiel du projet d’aménagement de la Route Nationale N°11, encore appelée la « Ring Road » dans la région du Nord-Ouest du Cameroun. Longue de 365 Km, cette route va traverser six des sept départements en crise.

En octobre 2019, la BAD avait déjà octroyé 12 milliards de francs CFA au Cameroun pour l’aménagement et le bitumage de cette route.

Simon Keng

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here