Ce que la défaite des lions indomptables m’a appris en tant qu’être humain, entrepreneur et professionnelle de performance (ou la belle leçon de vie qui m’a rappelé beaucoup de choses que je savais déjà…)
Opinion : les leçons de la défaite des Lions Indomptables par Amalia Ebongué
- Advertisement -

Ce que la défaite des lions indomptables m’a appris en tant qu’être humain, entrepreneur et professionnelle de performance (ou la belle leçon de vie qui m’a rappelé beaucoup de choses que je savais déjà…)

Donc voilà. Il est dix-sept heures et quelques minutes quand je me décide enfin de tourner la page.

Ça a été une nuit horrible, remplie de moments à ressasser les heures entre vingt heures, heure du Cameroun et vingt-trois heures, heure à laquelle l’arbitre siffla pour signifier que c’était fini et que le Cameroun n’irait réellement pas en finale.

Je vais éviter  de vous parler de tous les sentiments par lesquels je suis passée…

Parlons de la leçon ou plutôt des leçons que cette défaite m’a aidé à réviser.

1) Dans la vie on peut se préparer, donner son tout, être talentueux et même être au top de son potentiel et toujours échouer. 

Très honnêtement ça faisait longtemps que je n’avais pas vu l’équipe de mon pays jouer avec autant de splendeur. C’était incroyable. L’équipe adverse avait vraiment du mal à suivre (à mon humble avis).

La défense paraissait invincible. J’étais éblouie.

J’avais l’impression de regarder du jeu catalan tellement les dribbles et les passes étaient fluides. En fin de compte, quatre-vingt-dix minutes de temps réglementaire et trente de temps additionnel n’ont pas suffi pour conclure cette belle domination.

Combien d’entrepreneurs passent par cela ?? On prospecte, on apprend, on communique, on fait du réseautage. On investit et malgré cela parfois le projet capote.

Combien de chercheurs d’emplois se retrouvent frustrés ?? On a le diplôme ou l’expérience requise parfois plus.., la bonne taille, le bon pantalon, la coiffure parfaite, un parfum pas trop fort pour ne pas irriter le recruteur  (ouais j’extrapole un peu, permettez) pour qu’on nous dise qu’on n’a pas pu être retenu car on n’utilise pas le bon dentifrice.

LEÇON: il ne faut pas prendre le succès pour acquis. Ni l’échec pour une fatalité. L’échec et le succès sont deux faces d’une même pièce. On ne peut pas savourer la lumière sans connaître l’obscurité. Pour que le yang existe il faut un ying. Prenons donc cela comme cela est: LA VIE!

2) Chaque chose/ personne a des saisons différentes.

Ironiquement c’était toujours un 3 février que le Cameroun a rencontré l’Égypte pour une finale du tonnerre et que les lions ont ramené la coupe à la maison en 2017.

Pour emmener l’ironie plus loin, l’équipe en question n’était vraiment pas bonne. En tout cas pas aussi bonne qu’elle l’a été lors de cette CAN Total Énergies.

La vie a ses lois qu’elle érige et dirige comme elle veut.

Parfois il pleut, parfois il neige, parfois il fait beau et d’autres fois non. Il faut apprendre à reconnaître et ACCEPTER que nous ne pouvons pas toujours être dans notre saison favorable. Il y’a la saison d’apprentissage, la saison de pratique, la saison d’examen et la saison de réussite. Aussi brusques que soient les saisons où on ne récolte pas de fruits mais des coups durs, avoir la hauteur de comprendre que c’est pour notre bien est utile.

Il faut aussi accepter quand c’est la saison de L’AUTRE de briller. Chacun a son tour chez le coiffeur et dans ce cas, Il faut avoir l’humilité de se lever et d’applaudir celui qui est sous le soleil entrain de briller, pendant qu’on est dans la pluie à prendre un froid de canard tout en attendant que la pluie cesse et que le soleil revienne enfin nous faire une beau sourire.

LEÇON: se comparer aux autres est inutile. Comprendre le fonctionnement de la vie c’est mieux. Applaudir les autres ne nous tue pas, cela au contraire devrait nous inspirer et nous donner plus de désir de réussir.

3) Il faut savoir ajuster ses plans, ses stratégies, son mental pour ne pas bafouer tout le travail déjà abattu. 

Okay on a perdu. Ça va alors…ça fait mal. Très mal même. Mais on a toujours deux options. Je dirais même trois.

La première: aller de l’avant. Comme dirait Vanessa Litti, la propriétaire de Freshka Poissonnerie à Douala: «Quand tu tombes, ne restes pas au sol. Mais fais en sorte qu’en te levant, tu ramasses quelque chose qui te servira à grandir. Si c’est une pierre, bâtis ton empire.»

La deuxième chose: rester sur place. Ne rien faire. Pleurer, se lamenter, chialer encore et bla bla bla. Perte d’énergie et surtout illusion. Parfois on se dit je suis sur place mais la vérité est que dans la vie, si on n’avance pas alors on est en train de reculer, même si on ne s’en rend pas compte.

Troisième chose: détruire. Un peu à l’instar de certains camerounais hier… Je concède que c’est douloureux de perdre mais les gars…détruire les routes, faire tomber les poteaux électriques, terroriser les passants, les étrangers, casser, piller ce n’est pas ça la solution.

Et pour ceux qui n’ont pas cassé physiquement, on a aussi cassé verbalement sur Internet, de visu etc. (je ne suis pas exempte de péché. J’ai un peu vanné sur Twitter aussi…)

Détruire ce qu’on a mis du temps à construire, nous sommes nombreux à le faire tous les jours. On commence un projet, deux mois après une dispute avec un collaborateur ou un petit malentendu, ou un blocage, c’est bon c’est terminé merci bien on arrête tout. Salutation au publique. Cela ne doit pas être ainsi.

Être entrepreneur/ entreprenant veut dire apprendre la patience. Le génie n’est rien d’autre qu’une capacité EXTRÊME à être endurant, déterminé et patient.

Le talent sans la patience nous mène vers la ruine. Détruire ce qu’on a construit avec les mêmes mains, plus jamais ça. Faisons-nous la promesse.

LEÇON: Tout comme les lions devront choisir si ils vont continuer à se lamenter et chercher qui blâmer ou alors réunir leurs forces pour gagner la troisième place qui n’est pas aussi belle que la première qu’ils voulaient (mais bien meilleure que rien du tout), nous devons également choisir si nous bâtissons de nos ruines ou si nous ruinons nos bâtisses..(Hehe. Cette défaite aura au moins eu le bon côté de m’avoir donné de l’inspiration.)

J’espère que cette petite introspection que je partage avec vous vous aidera à vous rappeler ces petites choses que je suis persuadée que vous connaissiez déjà.

Si vous avez aimé, un partage me fera plaisir.

Prenez soin de vous et de ce qui compte pour vous. Votre succès ne dépend que de vous, alors souriez

Amalia Ebongué 

Creative Expert | Brand Strategist | Writer | Storyteller | Communication And Marketing | Smily Bubbly Dreamy Girl

 

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here