Guy Hervé Fongang, Directeur de publication
- Advertisement -

La première parution de l’hebdomadaire est en kiosque ce lundi 16 novembre 2020.  

«Indignez-vous». C’est par ce titre que « Politics » fait son entrée dans les kiosques à journaux ce lundi matin. Le nouveau bébé porté par le journaliste Guy Hervé Fongang veut apporter un souffle nouveau à l’information au Cameroun, tout en conscientisant ses lecteurs. D’où le slogan : « Informer, Eveiller, Responsabiliser ». Ces trois mots guideront la ligne éditoriale du tabloïd paraissant dans la ville de Douala.

Dans son éditorial, le directeur de publication dit avoir opté pour « Indignez-vous » comme titre de départ pour la simple raison que « depuis les villes mortes, les émeutes de la faim de 2008 au Cameroun, on a assisté à l’émergence d’une nouvelle classe d’indignés, l’indignation est devenue une catégorie politique, qui a même son manifeste, sous la forme de l’opuscule bien connu de Stéphane Hessel, Indignez-vous». Ce titre annonce forcément d’autres encore plus accrocheurs. Ce qui permettra à Guy Hervé Fongang de « restaurer le prestige » de la presse dans son pays.

Le journal “Politics” est dans les kiosque ce lundi 16 novembre 2020.

« Il est pour nous Politics plus qu’urgent de dénoncer le cours pervers d’une bureaucratie lourde et tatillonne qui dure depuis 60 ans. Et qui a conduit au désastre. Il est question pour Politics d’énoncer une voie politique de salut public et d’annoncer une nouvelle espérance. Politics souhaite contribuer à la formation d’une masse critique puissante », écrit le patron de Politics.

Passionné de politique et de marketing, Guy Hervé Fongang est un journaliste reconnu  pour son franc-parler. Ses positions sur les plateaux de télévision et radio se rapprochent généralement de celles de l’opposition. C’est tout à fait normal pour celui qui a été dans l’équipe de communication du Social democratic Front (Sdf) pendant les récentes élections présidentielles, législatives et municipales.

LPA

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here