Maurice Kamto, président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun
- Advertisement -

Le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) condamne tous les auteurs des propos haineux de son pays.

Il me revient que des personnes qui seraient des militants ou des sympathisants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), continuent, malgré mes mises en garde réitérées, de tenir des propos injurieux, tribalistes ou haineux contre des personnes, des organisations, ou des communautés.

Ces discours stigmatisants inacceptables, quand bien même ils viendraient en réaction à des discours similaires EMANANT d’autres personnes, organisations ou communautés, ne sauraient être tenus par des militants ou des sympathisants du MRC, ou par quiconque se revendiquerait de la Résistance Nationale, à plus forte raison de ma personne.

Je réitère ma désapprobation totale de tous les discours injurieux, haineux ou tribalistes, d’où qu’ils viennent. Par conséquent, je condamne fermement tous ceux qui, par quelques moyens que ce soit (médias, réseaux sociaux, échanges directs, écrits, etc.) continuent de se livrer à cet exercice indigne du peuple camerounais et dangereux pour la cohésion nationale ainsi  que pour la lutte pour la Libération de notre pays, dont on est fier de dire qu’il est l’Afrique en miniature.

Le 16 septembre 2021

Maurice Kamto / président du MRC

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here