Nouveau Premier ministre du Tchad
- Advertisement -

L’ancien Premier ministre du maréchal Idriss Deby Itno retrouve son fauteuil après trois ans.

La nouvelle est tombée lundi 26 avril 2021. Le président du Comité militaire de transition le général Mahamat Déby Itno a nommé Albert Pahimi Padacké au poste de Premier ministre. Le chef du gouvernement avait occupé ce poste il y a de cela 3 ans.

Parcours d’un technocrate

Albert Pahimi, depuis 1990, porte plusieurs casquettes. Le président du Rassemblement des  nationalistes et  démocrates Tchadien- Le réveil (RNDT-Le réveil) a fait ses preuves dans plusieurs ministères.

De ministre des Finances à Premier ministre, en passant par le ministère de l’Agriculture; la Justice; des Postes, des Technologies, de l’Information et des communications, le natif de Gouin s’est fait un nom dans la sphère politique tchadienne.

Élu député en 2002 sous la bannière de son parti politique le RNDT- Le réveil, Albert Pahimi cumule cette fonction avec celui de membre de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique (CEMAC).

Double second aux deux dernières élections présidentielles, le chef du gouvernement présente son parti politique comme étant ni du pouvoir, ni de l’opposition.

Le trait d’union entre pouvoir et opposition

Fin connaisseur de la société civile et du milieu politique, le CMT trouve en Albert Pahimi, un bon conciliateur. Il est originaire du Sud. De quoi calmer les ardeurs de certains opposants.

Washington se dit satisfait de la nomination d’un civil à ce poste. « La nomination d’un Premier ministre issu de la société civile est potentiellement un premier pas positif », a déclaré Robert Godec à la presse. La déclaration du chef de la diplomatie américaine pour l’Afrique semble ne pas plaire à certains leaders tchadiens. Ces derniers optent pour des manifestations parfois violentes pour tenter de se faire entendre.

Blaise Ngagning Kiam, stagiaire  

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here