- Advertisement -

La rencontre d’affaires est la grande innovation de la 8ème édition du Salon international de l’entreprise, de la Pme et du partenariat (Promote) prévu du 24 avril au 2 mai 2021 au Palais des Congrès.

«L’industrialisation de l’Afrique, une clé de l’émergence du continent ». C’est le thème retenu pour le Forum de Yaoundé. La grand-messe économique, programmée sur quatre jours, se tiendra pour la première fois dans le Salon international de l’entreprise, de la Pme et du partenariat (Promote) dont la 8ème édition se déroulera du 24 avril au 2 mai 2021 au Palais des Congrès de Yaoundé. Cette nouvelle édition s’inscrit dans la dynamique de la relance économique dans la sous-région Afrique centrale, après la crise du coronavirus.

En charge de l’organisation technique du salon, la Fondation Internationale Inter-Progress, attend environ 600 exposants en 2021. En 2019, environ 1000 exposants avaient pris part au rendez-vous.

« En 2021, nous tablons sur environ 600 exposants compte tenu du Covid-19 », explique Thierry Ndong, responsable de la communication à la Fondation Internationale Inter-Progress.

Virage numérique

Pour cette 8ème édition, le comité d’organisation compte mettre un accent particulier sur le volet digital. «Les stands d’entreprises seront présentiels sur les esplanades du Palais des Congrès, mais les profils d’entreprises des participants seront largement diffusés par voie numérique (site internet), avec différentes formes de rencontres personnalisées et spontanées dans la dynamique d’un grand salon », précise le président de la Fondation Inter-Progress, Pierre Zumbach, dans le communiqué de presse annonçant Promote 2021.

Devenu le premier rassemblement d’affaires dans la sous-région Afrique centrale, Promote est une initiative du gouvernement camerounais pilotée par le ministre du Commerce. Il est placé sous le haut patronage du président de la République, Paul Biya. Cette plateforme du donnant et du recevoir, ouverte à l’international, met en vitrine le savoir-faire local et étranger.

Simon Keng

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here