Notre objectif est d’informer, de construire et de développement la mère de l’humanité, avec un regard purement nôtre, honnête, sans ambigüité. Pour y parvenir, nous avons besoin de lecteurs capables d’épouser notre regard africain. Même si nos prises de position ne font pas l’humanité, nous pensons de toutes nos forces que nous sommes sur la bonne voie.
Didier Ndengue, directeur de publication
- Advertisement -

Nous revoici ! Nous revoilà ! Pleins d’énergie et de détermination. Nous avons fait le plein de batterie en 2019. Pour prendre un nouvel envol, nous avons passé une semaine sur le tarmac. Cette pause nous a permis de nous repositionner, de mieux apprécier les remarques, les propositions et doléances de nos milliers de lecteurs. Aujourd’hui, au moment où nous nous apprêtons à décoller pour 2020, nous nous assignons une seule mission : faire rayonner le Cameroun et l’Afrique tout entière. Nous y croirons plus que jamais.

Notre objectif est d’informer, de construire et de développer la mère de l’humanité, avec un regard purement nôtre, honnête, sans ambigüité. Pour y parvenir, nous avons besoin de lecteurs capables d’épouser notre regard africain. Même si nos prises de position ne font pas l’unanimité, nous pensons de toutes nos forces que nous sommes sur la bonne voie.

Nous ne mettrons pas de gangs pour dénoncer tout ce qui ne cadre pas avec les vraies valeurs humaines sur nos terres. De même que nous continuerons à dessiner une Afrique positive, où la joie et le bonheur doivent abonder. Parce que l’Afrique est de nature positive.

L’amour, le vrai, est l’essence même de notre plume. Les nationalistes camerounais et africains resteront nos références, peu importe qui a élaboré la meilleure formule de gouvernance dans le monde. Nous continuerons à prêcher un patriotisme aveugle, sans rien demander en retour.

Nous plaçons ce nouveau départ sous le signe du « sursaut africain ». Notre flotte a été renforcée. Nous nous enrichissons d’une nouvelle interface, de nouvelles rubriques. La fréquence de publication va également doubler. Votre blog se veut plus proche de ses lecteurs. Il veut porter les messages des sans voix vers le sommet et vice-versa. Puisque nous n’avons qu’une seule nation, il est de notre devoir de la protéger.

A méditer tout au long des fêtes de fin d’année.

Didier Ndengue  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here