- Advertisement -

Au lieu-dit « Sable » Bonamoussadi à Douala 5e, ce 7 octobre 2020, trois danseuses de Fresh Empire peaufinent la chorographie du titre « Ça va aller » de la chanteuse camerounaise Jaja en séjour au Cameroun depuis quelques jours. Le promoteur de la boîte, Cyrille Ebongué, assis dans son bureau situé à un jet de pierre de la salle de répétition, s’occupe de quelques dossiers de l’entreprise. Le big boss travaille en même temps sur la sortie prochaine de son album de 14 titres intitulé « #MeMySelfAndi ». Avant la mise sur le marché de son œuvre musicale, nous avons tendu notre micro à l’un des leaders de la danse au Cameroun.

Pouvez-vous nous présenter Fresh Empire ?

Fresh Empire est un empire artistique à la base qui a pris ses racines à partir de la danse. En tant que leader de la danse au Cameroun, il fallait bien qu’on ait quelque chose qui puisse nous représenter. Une sorte d’héritage et surtout que le showbiz camerounais comprenne que sans danse, il n’y a pas de véritable carrière musicale. On a voulu faire quelque chose de sérieux. On a légalisé notre structure parce qu’on veut faire des choses bien avec les artistes, les évènementiels et les acteurs du secteur. Actuellement au Cameroun, quand il s’agit des clips vidéo, publicités, accompagnement d’artistes, on contacte Fresh Empire.

Comment Cyrille Ebongué devient-il leader de Fresh Empire ?

(Rires). Avant d’être leader, il fallait d’abord être champion avant de former des champions. On a commencé par des compétitions comme Challenge Vacances, Mboa Come test, Couleurs Urbaines, etc. Nous sommes allés en Côte d’Ivoire représenter le Cameroun à l’Afrique a un incroyable talent, bref pas mal de choses où on a eu plusieurs prix. Rentrés au Cameroun, il fallait bien qu’on essaie de faire en sorte que ce compartiment de l’art qu’on néglige puisse avoir une place de choix. C’est pour cela que Fesh Empire a décidé de professionnaliser le métier de danseur parce que c’est une profession. Ce n’est pas juste la passion. On espère faire mieux.

Les danseuses professionnelles de Fresh Empire

Intégrer ce milieu a-t-il été facile pour Fresh Empire ?

Il y a eu plusieurs difficultés. Nous sommes au Cameroun et le Cameroun à ses propres réalités. On a notre frère Fingon Tralala qui a dit un jour qu’ici : « le vélo tire le train ». Donc on est habitué. On a décidé de se mettre ensemble pour construire quelque chose de fort. Cyril’Fresh Dance School, qui est mon école de danse. C’est là-bas que je forme les jeunes amoureux de la danse. A partir de là, on détecte les talents, ceux qui ont une vision concrète de ce qu’ils veulent faire de la danse. On recrute des danseurs qui font un stage, on essaie de les tester sur des projets simples, après sur des projets plus sérieux. Au fil du temps, on voit l’évolution. On travaille sur contrat. Ça n’a pas été facile pour s’implanter au Cameroun. Vous savez, là où les gens sont pessimistes, on essaie de rester optimistes et de bien faire les choses.

Combien de personnes travaillent pour votre structure?

Fresh Empire nait en 2014, parce qu’il fallait d’abord passer par une formation. J’ai formé 102 danseurs. C’est seulement en 2018 qu’on a décidé de se professionnaliser. Nous avons environ 50 danseurs professionnels à notre disposition, on a des modèles, des figurines publicitaires, des hôtesses, etc.

Les danseurs professionnels de Fresh Empire

Vous faites dans quel style de danse ?

Fresh Empire fait dans la danse en général. Moi en tant que leader, formé dans une école franco-camerounaise, je maitrise tous les registres de la danse. Un danseur professionnel ne danse pas qu’un seul style. Il doit être capable de se mouvoir dans n’importe quel style de musique et concept. Nous offrons nos services dans n’importe quel style musical.

Fresh Empire compte actuellement combien de clients ?

Si vous connaissez un artiste qui passe à la télé, ça veut dire que c’est notre client. On a travaillé avec des papas comme Kotti François pour le Makossa, Longué Longué, Charlotte Dipanda la maman, Stanley Enow, Salatiel, Mr Leo, Mimi, Tenor, bref on a fait le tour et ça se passe toujours bien.

Justement comment faire pour bénéficier des services de Fresh Empire?

C’est très simple. Déjà nous sommes disponibles sur notre page Facebook et par appel direct au 695 13 50 75. Vous aurez toutes les informations en fonction de votre concept. Nous offrons nos services en fonction de ce que vous avez comme concept, on décide des modalités et on le matérialise.   

Entretien mené par Didier Ndengue

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here