Un nouveau-né de deux semaines a été placé sous oxygène artificielle mardi 6 septembre 2022, à 16h00, à l’Hôpital de Bonamoussadi, dans le 5ème arrondissement de la ville de Douala.
Rupture du vaccin BCG au Cameroun
- Advertisement -

Un nouveau-né de deux semaines a été placé sous oxygène artificielle mardi 6 septembre 2022, à 16h00, à l’Hôpital de Bonamoussadi, dans le 5ème arrondissement de la ville de Douala. Ce mercredi 7 septembre 2022, Milène (nom d’emprunt), les regards rivés vers le ciel, ne sait plus à quel saint se vouer. Son enfant, né à l’hôpital Catholique Jean Paul II de Logbaba, n’a pas pu recevoir le vaccin BCG en rupture au Cameroun depuis plusieurs mois.

Lire aussi : Alerte/Menace sur les nourrissons : le vaccin BCG en rupture au Cameroun

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here