L’entreprise recycle en moyenne chaque année près de 70% de ses déchets liquides.
- Advertisement -

C’est le défi que se lancent le groupe Sabc et son partenaire NaMé Recycling.

100 millions. C’est le nombre de bouteilles plastiques collectées et recyclées en 2020 au Cameroun grâce au partenariat entre NaMé Recycling et le groupe Sabc (Société anonyme des brasseries du Cameroun). Ce record et les acteurs du recyclage ont été célébrés le 5 février 2021 au Castel Hall à Douala. Occasion de sensibiliser les invités sur les enjeux de la protection de l’environnement.

Ce double évènement cadre avec la stratégie de l’entreprise brassicole, qui consiste « en la réduction des pollutions de tous types causées par notre activité et à l’utilisation rationnelle des ressources énergétiques », explique Helene Kenmegne, Directeur de la communication du groupe Sabc, représentante du Directeur général à la célébration.

Le brasseur compte actuellement 5 stations d’épuration des eaux usées dans chacune de ses usines. L’objectif étant de traiter avant rejet dans la nature, les éléments polluants issus de son activité industrielle et susceptible de nuire à la flore ou à l’activité humaine.

Dans cette lutte contre la pollution de l’environnement, l’entreprise lance, en 2012, le projet Plastic Récup pour dire « non » aux déchets plastiques. Le partenariat noué avec NaMé Recycling porté par Roblain Namegni et Thomas Poelmans, facilitera, selon les clauses, la collecte et le recyclage de 82% des bouteilles plastiques produits dans l’ensemble de ses usines.

L’entreprise recycle en moyenne chaque année près de 70% de ses déchets liquides.

« Derrière ce partenariat, notre ambition est de créer autour des métiers du recyclage une réelle chaine de valeur environnementale bénéfique aux collectivités et créatrices de revenus pour les populations », conclut la patronne de la communication du groupe Sabc.

Simon Keng

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here