Quelques candidates retenues pour l'académie Orangina Women Award Miss 2021. Photo : Orangina
- Advertisement -

L’agence de marketing et de production audio-visuelle a organisé le casting de la première édition de Orangina Women Award Miss 2021, samedi 6 novembre à Douala.

Sur les 700 candidatures reçues des dix régions du Cameroun par le comité d’organisation, seulement 30 ont été retenues pour le casting de samedi 6 novembre 2021 au lieu-dit «Village des bananiers», au quartier Bonamoussadi, dans le cinquième arrondissement de Douala. «La terre». Tel est le thème qui a meublé cette édition axée sur l’économie durable.

Chacune des 30 candidates était porteuse d’un projet entrepreneurial, d’un rêve. Elle devait le défendre et répondre aux questions d’un membre du jury en 5 minutes seulement.

Le public venu assisté à ce casting de la première édition de Orangina Women Award Miss 2021 ovationnait à tout rompre pour encourager les postulantes. Une étape déterminante pour la suite de la compétition. Elle a permis au jury présidé par Jonas Embom de retenir les 15 meilleures porteuses de projets, qui intégreront l’académie pour apprendre les rudiments de l’entrepreneuriat afin de parfaire leurs projets. A la suite de cette épreuve, les candidates les plus prometteuses seront qualifiées pour les demi-finales, avant la grande finale qui couronnera la Miss Orangina Women Award 2021. La reine de beauté aura un an pour représenter la marque et implémenter son projet.

Liste des 15 candidates retenues pour intégrer l’académie. Photo: Orangina

Créativité

Bien que le thème retenu cette année encourage l’investissement dans l’agriculture, les candidates ont touché à presque tous les secteurs. Notamment l’énergie solaire, la protection de l’environnement, l’aviculture, l’agro-alimentaire, l’éducation, le soutien aux personnes dévalorisées, etc.

Le comité d’organisation l’a voulu ainsi pour perpétuer cette aventure qui dure depuis 7 ans. Désormais, se félicite Yves Djoko, responsable de la marque Orangina de la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun, ça ne sera plus «sois belle et tais-toi», mais «sois belle et fais-toi».

Une mutation matérialisée avec le concours de l’agence de marketing et de production audio-visuelle Ambélia BTL, créée en 2012 et dirigée par Sylviane Crulis. L’idée derrière ce concept qui est quitté de «Miss Orangina» à «Orangina Women Award Miss», est l’autonomisation des jeunes femmes camerounaises.

Didier Ndengue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here