Finexs voyages fait les yeux doux à la population camerounaise et à l'armée. Crédit photo: La Plume de l'Aigle
- Advertisement -

La compagnie reprend du service ce lundi 3 août 2020 avec quelques reformes d’application immédiate.

« Levée des scellées sur l’agence de Douala ce dimanche 2 août à 10h en présence du sous-prêt de Douala 1er », annonce la cellule de communication de Finexs Voyages. La compagnie avait été fermée le 24 juillet dernier par le préfet du département du Wouri, Benjamin Mboutou, « pour trouble à l’ordre public ayant occasionné une mort d’homme » au lieu-dit « Douche municipale » à Akwa. En effet, le Maréchal de logis, Armel Lipembé y a été tué le 22 juillet pour non-paiement des frais de toilettes par « un des jeunes agents d’hygiène » de la compagnie.

L’agent d’hygiène en question, rapporte Edmond Felix Etoundi, président directeur général de Finexs Voyages, s’était « saisi d’un morceau de bois avec lequel il va assener un coup » à cet élément de l’armée camerounaise.

Les yeux doux à l’armée

Face à la presse le jeudi 30 juillet, après une messe à caractère œcuménique dans ses locaux de Douala, le patron de la compagnie présente les condoléances à la famille de la victime, aux forces de défense et de sécurité et au peuple camerounais. Il en profite pour annoncer une série de réformes au sein de son entreprise.

Rappelons que la question des toilettes dans les agences de transports avait été réglée à la veille dans un communiqué de Jean-Ernest Massena Ngalle Bibehe. Le ministre des Transports rappelait aux promoteurs des agences de voyages opérant au Cameroun que « la construction de toilettes à usage gratuit de la clientèle et du personnel de la société» était une obligation.

Le message n’est pas entré dans les oreilles des sourds. Après la levée des scellées ce dimanche, le top management de Finexs Voyages apprend que « les toilettes sont désormais gratuites pour les passagers ». La direction générale annonce également « la création au sein de la structure, d’une cellule d’écoute et d’assistance rapide aux clients entre autres… ». Pour tenter de regagner la confiance de l’armée, l’agence va permettre aux « hommes en tenues de payer demi-tarif pour une durée d’un mois.»

Le premier bus de la compagnie partira ce lundi 3 août 2020 à 2h30, après huit jours de suspension.

Didier Ndengue  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here