Artistes camerounais signés par Universal Music Africa: Crédit photo: Fadart
- Advertisement -

La Plume de l’Aigle vous propose l’intégralité de la chronique pimentée rédigée de main de maître par le célèbre animateur camerounais.

Vous chantez partout : « Je suis un grand artiste…j’ai été signé chez…Afrique. Lol !

Sachez que c’est un arrêt de mort de votre carrière car quand on vous signe c’est pour vous empêcher de monter plus loin que les artistes qui font véritablement du chiffre dans la maison, l’étouffement de vos œuvres est mieux contrôlée et d’eux le moindre de vos gestes dépend.

Vous n’avez jamais remarqué que dès qu’un des vôtres essaye de sortir sa tête de l’eau, ces Majors débarquent, le signent et après c’est le black out partiel ou total? Pendant que les autres qui sont signés dans la même major sont vus partout? Font des tournées mondiales ? Qu’ont-ils de plus que vous? Vous pouvez répondre à cette question ? Ah! …Vous ne le saviez pas? C’est de ça qu’il s’agit mes chers, ils profitent de votre ignorance, de votre désir d’être star à tout prix, de l’amateurisme de vos managers…Je voulais dire vos amis du quartier et aussi de la très très mauvaise politique culturelle de votre pays.

La preuve vous êtes signés chez eux et c’est sous votre nez, chez vous dans vos murs que vos collègues étrangers( je ne parle pas de leurs origines mais du pays dans lequel ils ont tout obtenu…on se comprend) viennent faire du chiffre pendant que vous pleurez en vous vantant d’avoir été signé chez…..Afrique. Le seul “benefice” que vous en tirez est que ça fait mouiller les jeunes filles de vos quartiers et vous permet au moins une fois dans la vie de faire une photo de votre tête près d’un hublot rien de plus.

Vous avez cru que cette chaîne de tv de musique urbaine venait vous sauver la vie? Dommage, vous y êtes noyés, éteints, engouffrés, étouffés et je suis désolé que vous soyez tombés dans votre pays le Cameroun sur certains animateurs affamés qui pour 5000 FCFA vous diffusent une ou deux fois et se vantent d’être vos amis en diffusant leurs photos sur lesquelles ils vous ont supplié de faire partie. Être diffusé sur cette chaîne ne vous aide pas du tout.

Francis Jamel Laplage

La Bible dit “nul n’est prophète en son pays” mais dans votre cas c’est plus que ça car vous ne l’êtes ni chez vous ni chez vos collègues “étrangers”  qui viennent l’être chez vous HOHA! La preuve vos enfants  récitent leurs titres du premier au dernier et savent même ceux qui sont à venir sans rien savoir de vous à part “papa ou maman est parti chanter en franceuuu“, d’où vous revenez sans de véritables vidéos de vos concerts, juste des dires dans les radios et les tv du genre ” j’étais en spectacle à  Paris” mais où  à  Paris ? Un frère vous a ouvert les portes de l’Olympia vous l’avez « knock » en croyant que vous pouvez maitriser le showbiz parisien mieux que lui. Savez-vous pourquoi? Eh bien parce que vous avez privilégié dans vos propres maisons la chaîne urbaine que vous prenez pour le « Messie » qui est venu vous sortir de votre invisibilité dont le principal accusé reste pour vous les chaînes nationales et l’Etat (votre bouc émissaire préféré  ) LOL.

Vous pensez que là-bas vous ne payez pas la promotion n’est-ce pas ? Mais si on parlait de l’appropriation de certains de vos droits par cette chaîne? Regardez vos poches et dites-moi combien ça vous rapporte en chiffre d’affaires? RIEN et vous et moi le savons trop bien. 

Vos collègues étrangers ne peuvent pas faire de concerts dans leur pays à cause du covid-19 qui impose radicalement ses règles, vous non plus d’ailleurs pourtant, ils viennent en faire chez vous et vous narguent en disant de façon masquée que vous chantez faux…vous nos stars, nos talents reconnus, certifiés et vérifiés, ils disent que vous chantez faux et qui leur donne ce pouvoir? C’est vous mes chers oui vous! Ce que vous n’avez pas compris c’est que vous faites sans cesse le mauvais choix des champs de bataille.

Votre combat n’est pas contre les autres mais d’abord contre vous-mêmes. Vous avez du mal à  être  soudés entre vous, vous allez au front en rangs dispersés. J’en parle tout le temps, je vous interpelle chaque fois sur ce fait mais rien n’y fait vous retombez toujours dans la même marre de boue.

Arrêtez de vous balader avec vos amis du quartier dont le simple fait de porter vos sacs et répondre pour vous au téléphone leur donne le titre de MANAGER. Un manager c’est de hautes études et ils y en a ici! Mais votre indiscipline personnelle à ne pas vouloir vous plier aux standards du management artistique sous prétexte que c’est vous la star, c’est vous ci et ça… vous plombera à  coup sûr. Gardez mes écrits, quand je ne serai plus de ce monde vous vous en souviendrez.

Je laisse reposer vos yeux. Merci de me les avoir prêtés.

Bonne et heureuse année 2021. Dans la paix.

Francis Jamel Laplage

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here