Minette Libom Li Likeng : une patronne des télécommunications déconnectée 
- Advertisement -

C’est devant mon petit écran ce lundi 22 novembre 2021 soir que j’apprends que la ministre des Postes et télécommunications (Minpostel) a visité le stade de Japoma à Douala. C’est un reportage de la chaîne de télévision Dash News qui m’en a informé.

Pour avoir plus de détails sur cette visite, je me rends directement sur la page Facebook de la Ministre. Mon réflexe est apparemment de très mauvais goût. Ici, la dernière publication a été faite le 17 septembre 2021. Je ne me décourage pas pour autant. Je défile sur le fil d’actualité de la page de son département ministériel. Toujours rien. Le community manager est visiblement en vacance depuis le 15 novembre. Le dernier article publié sur le site Internet du ministère date de ce même jour. Son plus récent tweet a été fait le 17 novembre.

Je ne rêve pas, je suis bien sur les plateformes numériques de la patronne des télécommunications du Cameroun. Celle que je vois régulièrement à la télévision en train de nous donner des conseils pour une utilisation intelligente des nouveaux médias.

Accros aux médias classiques ?

Pour revenir sur sa visite de ce jour, Minette Libom Li Likeng, est allée contempler le joyau architectural de Japoma et se rassurer de la fiabilité des infrastructures des TICs pour une couverture optimale de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football (Can TotalEnergies Cameroun 2021) qui se tient de janvier à février 2022.

À la fin de sa visite, elle a déclaré aux micros des journalistes des télévisions, radios et presse écrite de la capitale économique qu’elle est satisfaite de ce qu’elle a vu. Selon la ministre de mon secteur d’activité, les utilisateurs des nouveaux médias qui se rendront à Japoma, pourront travailler sans difficultés, sans craindre les caprices des FAI.

Devant mon petit écran, j’avoue que je n’ai aperçu que des micros des TV, radios et quelques dictaphones des confrères de la presse écrite. Peut-être qu’il y avait quelques web journalistes, blogueurs et influenceurs web cachés derrière les caméras. Je peux me tromper comme tout être humain hein !

D.N.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here