92 militaires tchadiens ont trouvé la mort lors d’une attaque de la secte terroriste Boko Haram, le 23 mars 2020 à Boma, dans la province du lac Tchad.
Paul Biya et Idriss Deby
- Advertisement -

92 militaires tchadiens ont trouvé la mort lors d’une attaque de la secte terroriste Boko Haram, le 23 mars 2020 à Boma, dans la province du lac Tchad. « Pendant que nous sommes en lutte contre le coronavirus, les illuminés de Boko Haram ont attaqué nos forces armées dans le lac Tchad », a tweeté mardi 24 mars, Idriss Deby Itno, président de la République du Tchad, qui a promis de venger ses soldats.

Paul Biya a appris la triste nouvelle. «J’ai pris connaissance avec émoi du bilan humain, extrêmement lourd, suite à l’attaque perpétrée par le groupe terroriste Boko Haram à Boma, dans la province du lac Tchad », écrit le président de la République du Cameroun dans une lettre de condoléance adressée à son homologue tchadien le 25 mars 2020, dans laquelle il « condamne avec fermeté cette agression lâche et barbare contre de vaillants militaires tchadiens.»

D.N.

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here