L’Action pour le Développement Communautaire au Cameroun, une association caritative, a remis d’importants dons aux enfants démunis de l’orphelinat sainte Thérèse d’Obili. C’était le 12 septembre 2021 dans la capitale camerounaise.   
Solidarité : l’ADCC au chevet des orphelins à Yaoundé
- Advertisement -

L’Action pour le Développement Communautaire au Cameroun, une association caritative, a remis d’importants dons aux enfants démunis de l’orphelinat sainte Thérèse d’Obili. C’était le 12 septembre 2021 dans la capitale camerounaise.   

Au total, 43 enfants démunis issus de l’Orphelinat Sainte Thérèse sis au quartier Obili à Yaoundé, ont reçu des présents des mains de l’association Action pour le Développement Communautaire au Cameroun (ADCC). C’était le 12 septembre 2021, dans le cadre d’une œuvre caritative. Ces dons sont constitués de kits scolaires (cahiers, stylos). Tout le matériel dont un enfant a besoin pour pouvoir prendre des notes à l’école. Egalement des produits alimentaires et des vêtements. « Ils doivent être présentables, on ne doit pas ressentir la pauvreté sur eux mais plutôt de la gaité. Ils doivent se dire oui, nous sommes des orphelins mais nous ne sommes pas des mis à part », explique Solange Egom, membre fondateur de l’ADCC par ailleurs Secrétaire générale de ladite association.

Pour la sœur Marie Louise, l’émotion est intense : « Je suis très émue, très touchée car cette association aussi jeune qu’elle est, pose des actions grandioses. Elle a regardé l’éducation de ces enfants qui est prioritaire. Déplacer tout un médecin pour venir s’entretenir avec ces enfants, vraiment, c’est touchant et je ne peux que dire merci d’être venus toucher du doigt la réalité de cet orphelinat (…) nous nous efforçons à leur offrir au moins le 1/10eme de ce qu’ils devraient avoir avec leurs parents », remercie cette responsable de l’Orphelinat Sainte Thérèse d’Obili.

Quelques pensionnaires de l’Orphelinat Sainte Thérèse d’Oibili

Règles d’hygiène

Au cours de la cérémonie y relative, les enfants ont eu droit à des échanges avec le corps médical sur les règles d’hygiène. Selon le Dr Francis Ndi, ces orphelins sont en bonne santé. Toutefois, il est important d’insister sur le respect des règles d’hygiène. « Les enfants doivent apprendre l’hygiène corporelle et buccale. Certains ont parlé du paludisme, ça rentre dans l’indiscipline dans la mesure où des moustiquaires leur ont été données. Malheureusement, elles sont toutes déchirées. Ils doivent respecter les règles et les mesures d’hygiène afin d’améliorer leur cadre de vie et leur état de santé personnel », prescrit Dr Francis Ndi.

Missions

L’ADCC a été créée en juin 2021. L’association est représentée au Bénin, en Italie et au Canada, et agit dans plusieurs domaines tels que l’éducation, la santé…. « Notre mission c’est de participer à l’amélioration des conditions de vie sur tous les plans : spirituel, scolaire, professionnel, accompagner ces enfants défavorisés pour qu’ils comprennent qu’ils ne sont pas seuls », explique Solange Engom. Le but étant d’améliorer les conditions de vie des communautés défavorisées, surtout en zone rurale. Ce membre fondateur de l’ADCC affirme par ailleurs que le Bénin a déjà eu à mener plusieurs activités à savoir la construction des écoles et des forages. L’association compte également réaliser ces mêmes projets au Cameroun.

L’Orphelinat Sainte Thérèse d’Obili date de 2007. La sœur Marie Louise en est la deuxième dirigeante depuis le 9 septembre 2009. Il compte 43 pensionnaires, soit 19 inscris au secondaire ; 5 ont obtenu leur CEP cette année, un autre le DCE advance level.

Francine Atangana  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here