- Advertisement -

L’Organisation non gouvernementale (Ong) qui soutient les enfants désœuvrés de 0 à 18 ans, a apporté un appui conséquent à cet orphelinat situé à PK9, à Douala, pour la rentrée scolaire 2021/2022.

Les 26 pensionnaires de l’Orphelinat de l’Œuvre des Sans Voix, situé à PK9 à Douala, ont tous un visage rayonnant de joie ce samedi 4 septembre 2021. Et pour cause, les membres de l’Ong Assistance Internationale des Enfants les rendent visite pour la première fois. Les bienfaiteurs qui font leur première sortie depuis la création de leur organisation, ne sont pas venus les mains vides. Ils ont apporté des fournitures scolaires et des denrées alimentaires pour tous les enfants de l’orphelinat pour la rentrée scolaire qui débute ce lundi 6 septembre 2021 au Cameroun.

Michel Junior Nguidjol, le président de l’Ong accompagne ce geste d’une enveloppe devant aider à payer la pension d’une quinzaine d’enfants. Grâce à l’apport de ses membres, l’association dit avoir dépensé environ 600 000 FCFA pour le don de ce samedi. Sur 1 600 000 FCFA, nécessaire pour la scolarisation d’une quinzaine d’enfants de l’orphelinat, «on a pris en charge la moitié de ce montant», affirme Michel Junior Nguidjol, qui promet de revenir pour s’assurer que les bénéficiaires en font bon usage.

Photo de famille avec les orphelins après la cérémonie de remise de dons. Photo @LPA

Espoir

Un don et des promesses qui redonnent le sourire à maman Monique Bassomb. La promotrice de l’orphelinat, clouée sur une chaise par un AVC, ne s’attendait pas à une si grande mobilisation matérielle et financière. «Les enfants vont commencer l’école avec tout cette année. Je vous remercie beaucoup», se réjouit-elle malgré son état de santé. Gabriella, l’une des vaillantes pensionnaires de l’Œuvre des Sans Voix est tout aussi joyeuse : « Je suis très contente. Que Dieu vous bénisse abondamment ».

Orphelin de père et de mère depuis ses 4 ans, Michel Junior Nguidjol caresse le « rêve de contribuer à donner du sourire à des enfants que ceux que nous avons mis au monde ». Un rêve matérialisé avec Assistance Internationale des Enfants.

Michel Junior s’appuie sur son expérience d’enfant désœuvré pour exhorter ces orphelins à travailler «assidument, afin de devenir des talents demain dans la société, mais surtout en retour, des bienfaiteurs pour d’autres enfants désœuvrés».

Pour avoir vécu une enfance difficile, « chaque membre de notre organisation ici présent comprend parfaitement ce que chaque enfant de cet orphelinat désire et espère. Espoir et éducation…des mots clés dans un environnement de plus en plus difficile et miné par de nombreux pièges pour nos enfants», explique le leader de l’Ong, qui compte poursuivre ses œuvres sociales dans d’autres refuges d’enfants désœuvrés au Cameroun et hors des frontières.

Didier Ndengue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here