Le nouveau préservatif masculin «Prudence plus prestige chocolat» a été présenté au public de Douala ce vendredi 6 mai 2022.
L'humoriste Markus preste à la cérémonie de lancement de Prudence plus prestige chocolat le 6 mai 2022 à l'Université de Douala
- Advertisement -

Le nouveau préservatif masculin «Prudence plus prestige chocolat» a été présenté au public de Douala ce vendredi 6 mai 2022.

«Protège ton Yamô, en mode choco». C’est sous ce slogan que les équipes de l’Association camerounaise pour le marketing social (Acms) poursuivent leur campagne de promotion de leur dernier-né ce vendredi 6 mai 2022 au Campus 1 de l’Université de Douala. Après Yaoundé 1 le 29 avril.

Cette campagne de dévoilement du nouveau préservatif Prudence plus prestige parfum chocolat, se déroule autour d’un concert live gratuit. Des jeux concours meublent également le rendez-vous. Les meilleurs repartent avec des cartons de préservatifs, tee-shirts et des sacs à dos. Le tout sous le regard bienveillant de Mariam Fofana Diallo. L’Assistante technique projet prévention du Sida en Afrique centrale auprès de l’Acms s’est personnellement chargée de présenter le nouveau produit aux étudiants de l’Université de Douala.

Nouvelles sensations

Distribuée au Cameroun depuis 1996, la marque de préservatif masculin Prudence plus ne cesse d’innover pour satisfaire ses utilisateurs. Après ’Prudence plus’’, ‘’Prudence plus prestige nature’’, la saveur chocolat est commercialisée au Cameroun depuis janvier 2022. Rectangulaire, de couleur bleu ciel, ce nouveau produit est plus discret. Son carton comporte 1200 unités, précise Mariam Fofana Diallo. Un paquet de 3 préservatifs coûte 200 F CFA.

Ce préservatif au goût du chocolat est «plus lubrifié, perlé et plus fin. Avant d’être mis sur le marché, il a subi plusieurs tests de qualité. Deux tests de qualité à l’extérieur et un test de qualité au niveau pays. Il est fait à partie du désidérata des jeunes Camerounais », explique Mme Diallo.

Cette caravane s’inscrit dans le cadre du Projet prévention Vih/Sida en Afrique centrale (Ppsac). Sa phase 5 a démarré en septembre 2019. Financé par la Kfw (Banque allemande de développement), le projet est mis en œuvre au Cameroun par l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (Oceac) à travers l’Acms.

Didier Ndengue

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here