Couverture du roman "Tais-toi" de la journaliste écrivaine camerounaise Aline Fomete
- Advertisement -

Le nouveau roman de la journaliste écrivaine camerounaise attire l’attention des parents sur les effets pervers de leurs conjoints.

L’ennemi n’est jamais loin. Il rode autour de nous. C’est quelqu’un qui maîtrise nos moindres faits et gestes. Notre programme journalier. Il faut l’éloigner au maximum de nos enfants pour éviter l’irréparable. Aline Fomete en sait quelque chose. La journaliste camerounaise raconte une expérience vécue dans ‘’Tais-toi !’’. Son dernier bouquin de 152 pages,  paru  le 18 mai aux éditions Eclosion, plonge le lecteur dans l’aventure de Penda, une jeune femme qui refuse de se plier aux rites de veuvage.

La veuve est chassée du domicile familial avec ses trois enfants à cause de sa rébellion. Elle tente de reconstruire sa vie avec Evina, un pédophile dans l’âme. Son nouveau conjoint violera ses enfants Mbolo et Matty. Aveuglée par l’amour, Penda refuse de croire aux versions des faits de ses enfants.

La plus petite fille sera encore violée dans la rue où elle a trouvé refuge loin de sa mère et de son bourreau. Elle tombera enceinte dans la rue et son utérus lui sera enlevé.

Le roman est une succession d’horreurs et d’injustice. Après l’avoir parcouru, l’auteure souhaite que le lecteur retienne que « le bourreau de votre enfant est souvent plus proche de vous que vous ne saurez l’imaginer ». Aux mères célibataires qui liront ces lignes, Aline Fomete prescrit la vigilance : « J’aimerai dire aux mamans célibataires d’être très regardantes, de faire très attention aux personnes qu’elles invitent dans leur vie. Il ne faudrait pas donner la priorité à une relation sentimentale plutôt qu’à sa relation avec ses enfants

‘’Tais-toi !’’ est le troisième ouvrage de la journaliste de Sweet Fm et Canal 2 International, après ‘’Makwan mon bijou’’ paru en 2015 et ‘’Dans la tourmente’’ en 2020.

Simon Keng

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here