Le président de la République, chef des forces armées, a présidé la cérémonie marquant le triomphe de la promotion « Général de Division Kodji Jacob » de l’Ecole militaire interarmées ce vendredi 24 janvier 2020 à la cour d’honneur de la brigade du quartier Général à Yaoundé.
Paul Biya remet les épaulettes à Mefire Mfoundoum Ahmed, major de la promotion « Général de Division Kodji Jacob
- Advertisement -
Le président de la République, chef des forces armées, a présidé la cérémonie marquant le triomphe de la promotion « Général de Division Kodji Jacob » de l’Ecole militaire interarmées ce vendredi 24 janvier 2020 à la cour d’honneur de la brigade du quartier Général à Yaoundé.

Après la séquence de remise des épaulettes au major de la promotion, Mefire Mfoundoum Ahmed, et à ses camarades, le président de la République, Paul Biya, en sa qualité de chef des forces armées, donne des orientations aux 182 officiers militaires de la 37eme promotion « Général de Division Kodji Jacob ». Le chef de l’Etat brosse la situation sécuritaire qui secoue le Cameroun depuis quelques années, avant de confier des missions précises aux nouveaux officiers militaires.

Ceux-ci entrent en scène après trois ans de formation à l’Ecole interarmées (Emia) à Yaoundé. Le chef de l’Etat rappelle que leur rôle consiste à défendre le Cameroun et ses citoyens contre les agressions extérieures et contre « toute menace visant notre unité nationale ».

Cybercriminalité

Le Cameroun fait actuellement face aux menaces terroristes et sécessionnistes dans les régions de l’Extrême-Nord, du Nord-ouest et du Sud-ouest. Des bandits de grands chemins se livrent également à diverses exactions à l’Est.

Parmi les nouveaux types de menaces auxquels le pays est confronté, Paul Biya cite entre autres « les conflits dits asymétriques ». « Vous pourriez également faire face à la cybercriminalité qui peut non seulement porter atteinte à la sécurité nationale, mais aussi déstabiliser l’économie nationale », prévient le chef des forces armées.

Le président de la République, chef des forces armées, a présidé la cérémonie marquant le triomphe de la promotion « Général de Division Kodji Jacob » de l’Ecole militaire interarmées ce vendredi 24 janvier 2020 à la cour d’honneur de la brigade du quartier Général à Yaoundé.
Paul Biya ce vendredi 24 janvier 2020 à la cour d’honneur de la brigade du quartier Général à Yaoundé
« Honneur et fidélité »

Dans la même lancée, Paul Biya prescrit le respect et l’esprit d’équipe à la promotion « Général de Division Kodji Jacob ». Elle doit être proche de leurs subordonnés, « dans le respect, bien entendu, de la discipline qui constitue la force des armées ». Les nouveaux officiers doivent être à l’image du Général Jacob Kodji. Un officier supérieur de l’armée camerounaise tombé au champ d’honneur le 22 janvier 2017. Il a été victime d’un accident d’hélicoptère alors qu’il revenait d’une mission de reconnaissance à l’Extrême-Nord, dans le cadre de la lutte contre la secte terroriste Boko Haram. Il assumait alors les fonctions de commandant de l’opération « Émergence 4 ».

Le président de la République note qu’il « s’est distingué tout au long de sa carrière, par sa bravoure, son intelligence, et sa proximité avec la troupe.» Les officiers qui triomphent ce jour, devront s’inspirer de cet exemple qui a servi la nation avec « honneur et fidélité ».

Didier Ndengue
- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here