Christiane Moukory (extrême gauche) apporte son soutien pour la prise en charge des drépanocytaires
- Advertisement -

La chanteuse s’est rendue jeudi 1er juillet 2021 à l’hôpital Laquintinie de Douala pour assister les personnes souffrant de drépanocytose.

Elle a le cœur sur la main quand elle aborde cette cause. Son instinct maternel prend le dessus quand il s’agit de lutter contre la drépanocytose. Christiane Moukory rêve d’assister les personnes souffrant de cette pathologie depuis longtemps.

Son rêve s’est réalisé jeudi dernier à l’hôpital Laquintinie de Douala, où elle a eu l’occasion d’assister les drépanocytaires. En plus d’une enveloppe pour l’achat des poches de sang, elle a offert quelques outils au personnel médical pour contribuer à leur prise en charge (serpillières, savon, javel, ventilateurs, balais, matériel médical, etc.).

Elle éprouve un sentiment de satisfaction après son geste de cœur : «Ma joie est grande. C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai vécu ces moments, voir les patients atteints de cette maladie. C’était pour moi un privilège d’être à leurs côtés, de les soutenir, d’apporter un sourire et de les encourager à garder la foi. Je dis merci à l’équipe de l’hôpital Laquintinie, au Dr Epossè pour tout ce qu’ils font pour ces malades. Ils sont vraiment des héros. Que Dieu les soutienne et comble toutes leurs attentes», a encouragé la chanteuse chrétienne à la fin de sa visite aux personnes internées au pavillon drépanocytose du plus grand hôpital de la capitale économique camerounaise. « La drépanocytose est une maladie incurable jusqu’à nos jours qui fait de nombreux ravages dans les familles. Il est important de se faire dépister à temps et de savoir son statut d’hémoglobine pour  l’éradiquer », a conclu Christiane Moukory.

LPA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here