Dans une correspondance signée le 17 janvier 2022, le président du Front pour le salut national du Cameroun (Fsnc) suspend son militant Luc Kaga de toute activité au sein de sa formation politique.
Issa Tchiroma Bakary, président du Front pour le salut national du Cameroun (Fsnc)
- Advertisement -

Dans une correspondance signée le 17 janvier 2022, le président du Front pour le salut national du Cameroun (Fsnc) suspend son militant Luc Kaga de toute activité au sein de sa formation politique.

Il est reproché au maire de la commune de Lagdo, sise dans la région du Nord Cameroun, selon la note parvenue à notre rédaction, d’avoir posé «des actes contraires à l’éthique et aux intérêts des populations de sa localité». Ce qui a porté atteinte à l’image du parti, foulant ainsi aux pieds les promesses de campagne.

Pour le président du Front pour le salut national du Cameroun (Fsnc), Issa Tchiroma Bakary, cela est inacceptable.

S’appuyant sur les dispositions des articles 28, 29 et 30 des statuts du Fsnc portant sur la discipline, Tchiroma Bakary suspend Luc Kaga de toute activité politique au sein de sa formation.

Cette suspension fait suite aux multiples réunions de conciliation présidées par le vice-président puis le président du parti lors desquelles il a été demandé au concerné «de se conformer aux règles de gestion des communes édictées par la réglementation en vigueur au Cameroun et au respect de l’éthique, dont le non-respect entachait l’image du Fnsc et portait atteinte à la fortune publique ».

Blaise Ngagning Kiam

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here