Carlos Ngoualem, candidat SDF aux municipales à Douala 5
- Advertisement -
Après les airs, leurs nuages et leur vie 5 étoiles pendant 5ans, les revoici à la case départ. Que le temps passe vite !

De grâce, les maires VIP collez la paix au VRAC ! Aline Obono bayamsellam (revendeuse) Yaoundé, Yvan tacleur (vendeur à la sauvette) Douala, Adamou petit mécano du coin, Bafoussam. Odette mamimakala (vendeuse de beignets) Buea, Ngo Yebga vendeuse de missonda (huitre) Edéa. Leur dénominateur commun : gagne petit. Leur « Péché » commun : vivent dans des communes où les maires n’ont d’attention et de temps à consacrer qu’aux usagers VIP.

Quand ils ne sont pas à la fois maires célébrant et parrains ou marraines des couples de stars et des bobos (personne nantie), ils sont parrains et marraines des enfants de ces derniers à leur baptême de 1erè communion. Quant à la populace, veillez contacter le 13e adjoint au maire pour vos activités.

Petite démonstration chez la secrétaire du maire

Usager pied plat : bonjour madame

Secrétaire : bonjour vous voulez quoi ?

Usager pied plat : je voudrais rencontrer le maire

Secrétaire : c’est pourquoi ? En tout cas elle n’est pas là. Descendez, allez voir la femme du bas elle va s’occuper de vous

Quelques minutes plus tard

Usager vip : bonjour !           Je veux voir le maire

Secrétaire : bonjour ! C’est de la part de…

Usager vip déroule le CV

Secrétaire : c’est vrai que le maire est très occupé, mais je vais vous annoncer. Prenez place je vous en prie.

Après donc cinq voire six ans de loyaux services rendus à eux-mêmes, leurs amis, leurs familles et leurs usagers 5 étoiles, la plupart de ces maires, qui ont passé le temps à narguer le bas peuple, accourent aujourd’hui vers lui, pour pleurnicher et supplier son suffrage.

What a pity! Anyway, i don’t blame them. But i blame you and i. I blame our ignorance, better still our stupidity. It might sound hash, but it is the simple truth.

Oui je nous plains ! Ce bas peuple qui refuse de comprendre que c’est lui qui détient les clés de la cité, même si les autres (les maires) semblent tenir le gouvernail. Le pouvoir c’est lui (le bas peuple) et le VIP aussi. Intégrez-le dès maintenant. Et si c’est fait, revenons à ces caméléons de maires.

Hier ils vous regardaient de haut. Aujourd’hui ils se trouvent en bas pour communier avec vous. Mon œil ! Or, il y a quelques temps, vous étiez considérés comme des serpillères, des sous-hommes voire des pestes et des patients de CORONAVIRUS, qui pouvaient contaminer le ou la maire au moindre éternuement. GOD SAVE QUEEN !

Ils font des bains de foule hypocrites. Ils sont prêts à étouffer la belle senteur de leur parfum DIOR, invictus, Yves Saint Rocher, Paco Rabanne, Channel avec l’odeur crasseuse de vos sueurs de pousseurs, porteurs, et autres jongleurs et débrouillards que LAPIRO de MBANGA appela les débrémen ( personne dont le métier rapporte peu).

Quel retournement de veste. Voilà que de no body, Vous êtes subitement redevenus somebody. La prunelle de leurs yeux. Leurs poules aux œufs d’or. Le temps d’une campagne et sans protocole ils viennent vous visiter dans vos élobis (bas quartier). La preuve que du haut de leur look de VIP, ils savent pertinemment que c’est vous les MVP. Oui les jokers. CHECK… GAME !

Elthon Djeutcha
- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here