Charles Atangana Manda, directeur de l'observatoire des médias au ministère de la Communication du Cameroun.
- Advertisement -

Le directeur de l’Observatoire des médias du ministère de la Communication sera sur le panel de l’une des émissions les plus regardées le dimanche au Cameroun, à partir de 11h30 sur la chaîne de télévision Canal 2 International.

Il est tout feu tout flamme ce dimanche matin. Arrivé dans la ville de Douala ce week-end, Charles Atangana Manda s’apprête à faire une prestation remarquable sur Canal Presse à partir de 11h30. L’émission de ce dimanche surfe sur la polémique autour de la taxe sur les téléphones et tablettes et sur la réponse du gouvernement à l’Onu sur la libération des personnes interpelées dans le cadre de la marche initiée par le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) le 22 septembre 2020. Il partagera le plateau de Michaël Tchipkio avec Hilaire Nzipan, Pr Pierre Alaka Alaka, André Luther Meka, Dr Hilaire Kamga et Dr Jean-Marie Biada.

Le directeur de l’Observatoire des médias au ministère de la Communication (Mincom) a annoncé ce passage sur son compte Facebook hier samedi. Dans sa publication intitulée « de l’agitation politicienne et pouvoiriste sur la place Cameroun », le stratège en communication fait un jeu de mots qui laisse entrevoir son état d’esprit à quelques heures du programme dominical. Atangana Manda ira défendre le Cameroun, « terre de mes ancêtres, sur laquelle, quelques compatriotes dévoyés et en déshérence politique, mettent l’opprobre et l’anathème, et ce, au quotidien…», écrit ce cadre du Mincom sur les réseaux sociaux.

Une sortie qui semble s’adresser aux militants du MRC et leurs alliés. Depuis la dernière élection présidentielle d’octobre 2018, ces derniers multiplient les stratégies pour renverser le pouvoir en place.

Charles Atangana Manda l’un des farouches défenseurs des institutions républicaines s’exclame dans la suite de sa publication: « d’où vient que ces magiciens de l’heure, ces  prestidigitateurs et illusionnistes politiques de ces temps de gourmandise et de boulimie de pouvoir,  ces sorciers aux menées  mystico-politiques diurnes, qui s’autoproclament  désormais ”maitres de ton avenir”,   honteusement, s’attaquent sans arrêt, à l’homme du 06 Novembre 1982,  cet homme au grand destin, qui,  si dévoué, de longue date,  inlassablement et courageusement, a su se donner pour ta noble cause !!! »

Pour le représentant du Mincom sur Canal Presse, ces hommes politiques qui se présentent comme les « messies » veulent gouverner le Cameroun demain, « à  coups de mensonges, d’injures publiques et de  haine morbide contre toutes tes valeurs, mieux,  contre tes valeureuses filles et tes valeureux fils, en offensant de façon intempestive et si durablement outrageante, l’icône Paul Biya, cet homme subliminal,  qui a donné toute sa vie, pour te servir, ô  Cameroun,  avec dignité et probité, honneur et fidélité, tact et pondération,  sagesse et justesse,  humanisme et affection, rigueur et détermination ! »

Charles Atangana Manda de conclure: « Cameroun, ils veulent te diriger et ils vilipendent  ton peuple, tout juste parce que ton peuple fait échec et mat à leur odyssée insurrectionnelle, destructrice de tes valeurs! »

LPA

 

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here