Etienne Njomi a remis la lettre destinée au chef de l’Etat au ministre des Enseignements secondaires, Nalova Lyonga.
La ministre Nalova Lyonga et Etienne Njomi
- Advertisement -

Etienne Njomi a remis la lettre destinée au chef de l’Etat au ministre des Enseignements secondaires, Nalova Lyonga.

L’audience aura duré une dizaine de minutes. Assez suffisant pour le père de Boris Kevin Njomi Tchakounte, professeur de mathématiques poignardé à mort le 14 janvier 2020, par son élève de 4e  au Lycée classique de Nkolbisson à Yaoundé, d’exprimer sa profonde gratitude à l’endroit du gouvernement camerounais qui s’est impliqué pour l’organisation des obsèques de son fils.

Etienne Njomi a saisi l’occasion pour remettre au ministre des Enseignants secondaires, une lettre destinée au président de la République, Paul Biya en réponse aux condoléances du couple présidentiel. Nalova Lyonga a une fois de plus présenté ses condoléances au père du jeune professeur.

Cet acte avait été condamné par le chef de l’Etat dans son adresse à la jeunesse le 10 février 2020. « Cet acte, à peine croyable, en dit long sur les dérives de nos sociétés modernes », regrette le président de la République Paul Biya, qui en appelle « aux parents, aux hommes de religions et aux enseignants pour que, grâce à l’éducation qu’ils dispensent, de tels faits ne puissent se reproduire ».

D.N.    
- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here