L’assaut lancé par les Forces de défense et de sécurité le 30 mai 2022 à Ashong, région du Nord-ouest, a été fructueux selon le ministère de la Défense.
La sénatrice Elisabeth Mundi est libre!
- Advertisement -

L’assaut lancé par les Forces de défense et de sécurité le 30 mai 2022 à Ashong, région du Nord-ouest, a été fructueux selon le ministère de la Défense.

Tout débute le 29 mai 2022, lorsque qu’un détachement composé d’éléments des Forces de défense et de sécurité lance une opération d’approche d’un refuge terroriste à Ashong, dans le département de la Momo, région du Nord-ouest.

«A l’approche de nos hommes dans la soirée du lundi 30 mai 2022, des terroristes lourdement armés ont ouvert un feu nourri pour stopper leur progression, tandis que certains de leurs camarades tentaient de s’échapper avec les otages retenus en captivité dans leur repère », rapporte le capitaine de Vaisseau Cyrille Serge Atonfack Guemo, chef de la division de la communication du ministère de la Défense.

L’opération sera fructueuse. En plus de la libération de la sénatrice Elizabeth Regina Mundi et plusieurs autres otages, une dizaine de terroristes seront neutralisés, des fusils d’assaut et des munitions de divers calibres saisis, 14 engins explosifs improvisés saisis et désamorcés, un véhicule pick-up tout terrain saisi…

Félicitations 

«Nos vaillantes Forces de défense et de sécurité, engagées pour la défense de notre intégrité territoriale, la protection des populations et leurs biens, ainsi que la restauration de la paix partout où elle serait menacée sur l’ensemble du triangle national, sont déterminées à poursuivre leurs missions avec courage, honneur et fidélité», promet Cyrille Serge Atonfack Guemo.

Cette nouvelle victoire de l’Armée camerounaise est célébrée par Shanda Tonme, président du Mouvement populaire pour le dialogue et la réconciliation (Mpdr), qui a adressé dans une déclaration de circonstance ce mardi 31 mai 2022, ses «félicitations aux forces armées du pays, aux hommes de troupe, aux encadreurs militaires, politiques et institutionnels, et particulièrement au chef suprême de ce corps qui n’a jamais démenti ni son attachement aux valeurs républicaines, ni son engagement à respecter valablement et éternellement le serment de l’honneur et de la fidélité.»

Blaise Ngagning Kiam

 

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here