Vladimir Poutine, Président de la Fédération de Russie
- Advertisement -
Quand tu suis les interviews de Vladimir Poutine, Bachar el-Assad ou encore Nicolas Maduro, respectivement présidents de la Fédération de Russie, de la Syrie et du Venezuela, ta perception du monde change automatiquement. Le méchant n’est plus celui que les médias des pays membres de l’OTAN accusent depuis des décennies. L’ange change de côté. Il n’est plus celui qu’ils encensent à longueur de journée.
Tu comprends alors que les vrais leaders du terrorisme international sont ceux qui disent combattre les terroristes. Tu comprends également que l’Occident, en chute libre, s’est spécialisé dans les sales coups pour continuer à dominer le monde avec un faux concept : les droits de l’homme. Malheureusement pour eux, il y a encore des dirigeants qui ont des couilles sur la planète bleue.
Ces leaders et leurs peuples ont quelque chose de remarquable. Ils adorent leurs Etats et sont jaloux de leur souveraineté. Des vrais patriotes qui n’ont rien à envier aux vendeurs d’illusions. C’est ce qui fait leur force. Bien-sûr qu’il y a aussi des traitres dans leurs pays, prêts à tout vendre à l’ennemi.
Comme le Cameroun et plusieurs pays d’Afrique, leurs territoires sont régulièrement agressés et violés par des bandes armées, les ONG et les médias au service de l’impérialisme.
Contrairement à nous, ils connaissent et dénoncent leurs bourreaux dans les communiqués et interviews qu’ils accordent. Ils appellent chat, chat et chien, chien. Leur ennemi commun, c’est les Etats-Unis d’Amérique qu’ils citent dans tous les sales coups. A en croire ces trois leaders en image, le Royaume-Uni, la France et les autres alliés des Etats-Unis ne sont que des « marionnettes ». Bachar el-Assad m’apprend aussi que les Etats-Unis n’acceptent que les « marionnettes » dans cette entreprise. Yeuch !
- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here