Dipita Tongo, coordonnateur de la rédaction de Spectrum Television (STV)
- Advertisement -

Le Syndicat national des journalistes du Cameroun (Snjc) condamne avec la dernière énergie cette tentative d’intimidation de son membre.

Lui, c’est Dipita Tongo, coordonnateur de la rédaction de Spectrum Television (STV), une chaîne privée basée à Douala, la capitale économique camerounaise.

Selon un communiqué du Bureau exécutif national (BEN) du Syndicat national des journalistes du Cameroun (Snjc) publié le 27 juillet 2021, le journaliste fait l’objet de menaces de mort de la part de personnes inconnues par voies électroniques.

En effet, poursuit le communiqué signé par Denis Nkwebo, président national du Snjc, «le compte Facebook de Dipita Tongo a été pris en otage par des cybercriminels qui le harcèlent sans cesse par des messages haineux».

Bien plus, le présentateur vedette de l’émission ‘’Cartes sur table’’ se voit «intimer l’ordre de mettre un terme aux débats hebdomadaires qu’il anime pourtant avec professionnalisme», selon le Snjc.

Craignant pour la vie du journaliste, le Snjc dont Dipita Tongo est membre, prévient avoir d’ores et déjà saisi «toutes les autorités compétentes de ces menaces graves», dans un pays classé 135e/180 en matière de liberté de la presse dans le monde par Reporters sans frontières.

Njiki Fandono (CP) 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here