Le personnel de la filiale du groupe Bolloré au Cameroun et les membres de l’Ong ont attiré l’attention des automobilistes la semaine passée sur les dangers liés au non-respect des passages à niveau.
- Advertisement -

Le personnel de la filiale du groupe Bolloré au Cameroun et les membres de l’Ong ont attiré l’attention des automobilistes la semaine passée sur les dangers liés au non-respect des passages à niveau.

«Tout automobiliste ou piéton devrait faire attention à partir de là. Dès que le train est annoncé, il y a un signal sonore et les barrières amovibles s’inclinent. Ce qui contraint les autres usagers à s’arrêter automatiquement», explique Martial Manfred Missimikin, président de Securoute Africa. Spécialisée dans la sécurité routière, l’Ong a été sollicitée par son partenaire Camrail le 11 juin 2021 pour sensibiliser les automobilistes à la sécurité sur les passages à niveau. C’était à l’occasion de la 13ème Journée mondiale de sensibilisation aux passages à niveau sous le thème : «La distraction peut être fatale».

A Douala, la campagne s’est déroulée aux passages à niveau de PK5, de Nyalla, de la zone portuaire et dans les agences de voyage. Elle s’est également poursuivie dans les autres villes du pays.

Coordinateur management de la sécurité chez Camrail, Elie Bersot Patrick Evina, explique que « Camrail fait de la sécurité, un levier essentiel dans la réalisation de ses activités. Et c’est à juste titre que nous appelons l’ensemble des acteurs au respect des règles de sécurité, des lois et textes réglementaires sur le domaine ferroviaire, pour que l’activité ferroviaire au Cameroun se déroule plus sereinement sans tous ces incidents et accidents aux passages à niveau et sur les multiples traversées clandestines érigées ces derniers temps sur la voie ferrée par les populations riveraines. Tenez, on compte une centaine de traversées clandestines sur le réseau (de Douala à Ngaoundéré) ».

Le concessionnaire du chemin de fer au Cameroun dit avoir enregistré 14 collisions sur les passages à niveau et traversées en 2020. 9 accidents ont été enregistrés depuis janvier 2021, avec des conséquences humaines et matérielles importantes. «Dans le cadre du programme de renforcement de la sécurité ferroviaire, Camrail, avec le concours de l’Etat du Cameroun et de la Banque Mondiale a procédé à l’automatisation en 2019 de six (06) passages à niveau dans les villes de Douala et Yaoundé», rapporte l’entreprise.

D.N.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here