Emmanuel Wakam, président de la Fecakaraté suspendu par Narcisse Mouelle Kombi
- Advertisement -

Plusieurs responsables de l’organisation sont également concernés par la décision du ministre des Sports et de l’Education physique camerounais.

«Monsieur Wakam Emmanuel, président du bureau exécutif de la Fédération Camerounaise de Karaté (Fecakaraté), est à compter de la date de signature de la présente décision, jusqu’à nouvel ordre et à titre conservatoire, suspendu de ses fonctions», écrit Narcisse Mouelle Kombi dans une note parvenue à notre rédaction ce vendredi 7 août 2020. Plusieurs autres cadres de la Fecakaraté ont également été suspendus de leurs fonctions par le ministre des Sports et de l’Education physique.

Dans la même note d’information, Narcisse Mouelle Kombi explique que cette décision est la résultante des conclusions de la commission d’audition qu’il a mis sur pied pour faire « la lumière sur les accusations d’atteintes aux mœurs, portées à l’endroit de certains responsables administratifs, techniques et officiels » de cette organisation.

« Ces mesures administratives, prises au vu de la gravité des faits allégués, visent à permettre à tous les mis en cause dans l’affaire sus évoquées de se mettre pleinement à la disposition de la Commission d’éthique du Comité national olympique et sportif du Cameroun, et de la justice dans le cadre des procédures relatives à cette affaire

Le ministre en a profité pour demander aux dirigeants et encadreurs du mouvement sportif camerounais de veiller au strict respect de l’éthique et de l’esprit sportif.

Simon Keng

Lire aussi: Mépris : Cabral Libii pose un lapin à Kum’a Ndumbe III

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here