Ce que le communicant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) a réellement déclaré sur le plateau de ‘’Droit de réponse’’ dimanche dernier à propos du mouvement des seigneurs de la craie.
Halte à la manipulation : les non-dits de la sortie de Luther Meka sur la grève des enseignants
- Advertisement -

Ce que le communicant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) a réellement déclaré sur le plateau de ‘’Droit de réponse’’ dimanche dernier à propos du mouvement des seigneurs de la craie.

Tous ses moindres faits et gestes sont scrutés par les Camerounais. Luther Meka en est conscient. C’est la raison pour laquelle le communicant du Rdpc, parti au pouvoir au Cameroun, prend toujours la peine de demander ‘’pardon’’ pour certaines incompréhensions ou mots mal placés involontairement sur un plateau de débat.

Depuis son intervention sur le plateau de «Droit de réponse » dimanche dernier sur la télévision privée Equinoxe TV, le militant engagé, est lynché sur la toile par plusieurs internautes proches des partis d’opposition. Certains vont jusqu’à lui imputer malicieusement la mort d’Hamidou, fauché par la maladie.

En tant qu’enseignant et militant du parti au pouvoir, qui a l’obligation de sortir les seigneurs de la craie de la précarité, Luther Meka se range du côté de ceux qui s’opposent à la clochardisation des enseignants. Il l’a clairement expliqué sur le plateau d’Equinoxe TV : «J’ai reconnu que les problèmes des enseignants sont réels en les listant un par un ».

Après les avoir listé, le paneliste, dans un souci d’équilibre, a également énoncé les propositions du gouvernement pour satisfaire les enseignants. «J’ai dit que l’enseignant a besoin d’un peu de matérialité pour l’exercice de la vertu, c’est à dire un minimum vital pour vivre dont un salaire, mais que ce n’est pas un métier où on s’enrichit mais on vit dans la décence».

Malheureusement, regrette le communicant du Rdpc, engagé dans une démarche d’apaisement, ses propos ne sont pas entièrement restitués par ses détracteurs. La main sur le cœur, Luther Meka clarifie son opinion: «Le sacerdotal est un dogme du métier de l’enseignant. La connaissance n’a pas de prix et ne peut être quantifiée c’est-à-dire payée car pour savoir le prix de la connaissance, il faut essayer l’ignorance. C’est l’ignorance d’une société qui dévoile l’importance de l’enseignant à apporter la lumière et la civilisation dans celle-ci

D.N.

 

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here